Le plaisir de lire et de partager
 
AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Verne, Jules - Michel Strogoff

Aller en bas 

Votre avis
Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
Adoré
50%
 50% [ 1 ]
Bien aimé
0%
 0% [ 0 ]
Sans plus
50%
 50% [ 1 ]
Détesté
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Cricribib
Admin
avatar

Messages : 5434
Date d'inscription : 04/02/2013
Age : 39
Localisation : Belgique Seneffe

MessageSujet: Verne, Jules - Michel Strogoff   Lun 31 Mar - 9:43

Fiche de lecture
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Année d’édition: 1974
Editions : Livre de poche
Nombres de pages: 499 pages

Prix – Amazon: 5,80€
Format poche
Prix – Fnac: 6,10€
Format poche
Quatrième de couverture :
Les provinces sibériennes de la Russie sont envahies par des hordes tartares dont Ivan Ogareff est l'âme. Ce traître, poussé par une ambition insensée autant que par la haine, projette d'entamer l'empire moscovite ! Le frère du tsar est en péril à Irkoutsk, à 5 523 kilomètres de Moscou et les communications sont coupées. Comment le prévenir ? Pour passer, en dépit des difficultés sans nombre et presque insurmontables, il faudrait un courrier d'une intelligence et d'un courage quasi surhumains. Le capitaine Michel Strogoff est choisi et part, porteur d'une lettre du tsar, en même temps qu'une jeune Livonienne, la belle Nadia, et que deux journalistes, l'Anglais Harry Blount et le Français Alcide Jolivet... Dans ce très grand roman, les extraordinaires péripéties, souvent dramatiques, que va connaître Michel Strogoff, un des plus merveilleux héros de Jules Verne, au cours de son voyage à travers les immenses régions sibériennes, tiennent en haleine les lecteurs jusqu'à la dernière page.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aufildespagesdenath.blogspot.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Verne, Jules - Michel Strogoff   Lun 31 Mar - 15:35

Une histoire passionnante

Jules Verne est le seul auteur classique dont j’apprécie les écrits et surtout les histoires. J’adore les récits de voyage alors les romans de cet auteur ne peuvent que me plaire.

Dans l’Empire russe du XIXème siècle, le pays est en guerre contre les Tartares. Les lignes télégraphiques sont peu à peu coupées. Un complot se trame contre le frère du Czar à Irkoutsk et l’intéressé n’est pas au courant. Le Czar de toutes les Russie n’a qu’un seul moyen pour prévenir son frère : envoyer un messager qui n’est autre que le capitaine Michel Strogoff. Sous le pseudonyme de Nicolas Korpanoff, il va devoir parcourir plus de cinq mille cinq cents kilomètres entre Moscou et Irkoutsk afin d’accomplir sa mission.

S’il y a bien une chose que j’adore dans les livres de Jules Verne, ce sont les illustrations qui accompagnent le texte. Elles sont parfois très utiles pour se faire une idée précise de situations qui peuvent être un peu confuses.

Les embûches sont légion au cours d’un si long voyage. Les aléas naturels, les Tartares, le traître Ivan Ogareff et les ennuis de moyens de transport jalonneront le parcours du courrier. Mais Michel se fera également des amis qui l’épauleront dans son périple : Nadia une jeune femme qui, après la mort de sa mère, part rejoindre son père à Irkoutsk, ainsi que deux journalistes, l’un Français et l’autre Anglais.

J’admire la détermination sans faille dont Michel Strogoff fait preuve pour accomplir coûte que coûte sa mission. Malgré les coups durs, comme la mort de sa mère, il ne perd pas de vue son but. J’ai également beaucoup aimé Nadia. A sa manière elle est aussi têtue que Michel. Ils se rendent mutuellement service, Michel en aidant Nadia à entrer en Sibérie et elle en fournissant à Michel Strogoff une couverture étayant sa fausse identité.

Si la lecture n’est a priori pas évidente, après être rentré dans l’histoire, j’ai eu du mal à lâcher le livre pour dormir ou travailler. L’aventure et l’action sont omniprésentes. C’est une course contre la montre jusqu’à la dernière page.

En somme, c’est un magnifique roman d’aventures, un superbe voyage à travers l’Oural et les steppes de Sibérie. Je lirais très bientôt un autre roman de ce grand génie de l’imagination.
Revenir en haut Aller en bas
Tia
Modératrice
avatar

Messages : 1659
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: Verne, Jules - Michel Strogoff   Ven 17 Avr - 21:38

Lu pour le Vidage de PAL 2015 (Excalibri) et pour le Consignes 2015 "lire un classique"

Un peu déçue par ce roman. Le dernier de Jules Verne que j'ai lu (il n'y a pas si longtemps d'ailleurs - et pour un challenge aussi ^^), c'était "le Tour du Monde en 80 Jours" et j'avais adoré ^^ c'était génial, j'avais vibré, j'avais haleté au rythme des péripéties de Philéas Fogg, des imprévus et autres contretemps qu'il subissait.

Et vu que "Michel Strogoff" fait partie d'une "saga" de Tribulations, je pensais retrouvé le même rythme, la même ambiance avec beaucoup de mouvement, beaucoup d'action. Mais en fait pas trop ....
Déjà, on nous dépeint un héros, grand, fort, athlétique, dont "le bras ne tremble pas dans la bataille" (ça on nous le redit plus d'une fois ...), qui manie le couteau comme "un vrai chasseur sibérien". Il plonge sans frémir dans les eaux glaciales et rapides des différents cours d'eau qu'il trouve sur son chemin, il triomphe des loups, il combat les envahisseurs Tartares avec courage et abnégation, enfin bref, le mec c'est une version super customisée de Terminator quoi ^^ ("I will be back" again and again and again ! Et puis oh allez, encore une fois pour la route hein ...)
Donc bon, je sais pas, moi j'ai pas trop accroché à un héros aussi parfait, aussi héroïque, aussi prompt au sacrifice, prêt à laisser bafouer sa fierté et son honneur pour l'accomplissement de sa mission, son tsar et sa patrie et bla bla bla bla bla ...

En plus et ça je ne m'y attendais pas forcément (d'accord, je ne m'y attendais pas du tout en fait dans du Jules Verne), c'est la pseudo-romance entre notre courrier du tsar et Nadia. Alors clairement, je m'en serais bien passé de cette parade nuptiale, sans compter que Nadia regroupe tout plein de gros clichés : une nana blonde, faible et fragile, que le héros veut protéger contre tous les dangers. Sérieux, par moments, j'avais presque l'impression de lire une Young Adult d'aujourd'hui (presque hein, le style est quand même différent). Et puis, c'est pareil, Nadia n'a aucun défaut, elle ne faillit jamais et caetara et caetera ...

Par contre, on a quelques touches d'humour avec les deux journalistes mais étant donné qu'on ne les voit que par intermittence, ça reste assez bref. Mais je les ai vraiment bien aimé eux ! On voit que même si au départ, du fait de leur profession (et de leurs nationalités respectives, il faut bien le dire) ils étaient rivaux et assez méfiants l'un vis-à-vis de l'autre, au fur et à mesure des aventures qu'ils traversent, un lien fort se lie entre eux, une confiance qui se fonde sur des évènements forts traversés ensemble. A tel point qu'ils ne se quittent plus ^^

Sinon les péripéties en elles-mêmes, bon OK, notre courrier du tsar en subit plus d'une au cours de son voyage, c'est normal en même temps, il traverse d'ouest en est la Russie de la fin du XIXe, on se doute bien que le voyage ne va pas être aussi facile qu'aujourd'hui.
Mais enfin quand même !
Quelques contretemps d'accord, mais au bout d'un moment, faut y arrêter, le seul et unique même gars en accumule tellement que ça devient plus crédible ! Sérieux, le mec se prend la météo dans la tronche je ne sais plus combien de fois (un coup la foudre, un coup la neige etc etc), les Tartares, bon on ne va pas les compter non plus, on n'a pas assez de doigts, les soucis matériels & mécaniques plus que pour son compte aussi.
(Et puis sinon, vous ne trouvez pas que sa relation avec sa mère tend vers l'Oedipe ? ...)

Concernant le style enfin, j'ai trouvé ça plus lourd que dans "le Tour du monde en 80 Jours". Peut-être parce qu'il y avait moins d'action, moins de rythme, et que du coup l'auteur s'attardait plus sur les descriptions des lieux et des gens, les états d'âme de nos protagonistes. En tout cas, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de répétitions et pas mal de dialogues un peu inutiles aussi ...

Donc un peu déçue par ce roman ... à voir avec un troisième Jules Verne pour savoir de quel côté penche la balance Wink

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Verne, Jules - Michel Strogoff   

Revenir en haut Aller en bas
 
Verne, Jules - Michel Strogoff
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au fil des pages :: La bibliothèque :: Littérature :: Classique-
Sauter vers: