Le plaisir de lire
 
AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 de Rosnay, Tatiana - Spirales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
Adoré
25%
 25% [ 1 ]
Bien aimé
50%
 50% [ 2 ]
Sans plus
25%
 25% [ 1 ]
Détesté
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 4
 

AuteurMessage
Cricribib
Admin
avatar

Messages : 5018
Date d'inscription : 04/02/2013
Age : 38
Localisation : Belgique Seneffe

MessageSujet: de Rosnay, Tatiana - Spirales   Lun 19 Mai - 13:04

Fiche de lecture
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Année d’éditions: 2013
Editions : Livre de poche
Nombres de pages: 192 pages

Prix – Amazon: 6,27 €
Format poche

Prix – Fnac: 6,60 €
Format poche

Quatrième de couverture :
Hélène, la cinquantaine paisible,mène une vie sans histoire auprès de son mari, de son fils, de sa fille et de ses petits-enfants. Hélène est une épouse modèle, une femme parfaite. Un jour d’été caniculaire à Paris, sur un coup de tête, elle cède aux avances d’un inconnu. L’adultère vire au cauchemar quand, au lit, l’amant sans nom meurt d’une crise cardiaque. Hélène s’enfuit, décidée à ne jamais en parler et, surtout, à tout oublier. Mais, dans son affolement, elle laisse son sac à main… avec ses papiers. Happée par une spirale infernale, Hélène ira très loin pour sauver les apparences. Très loin, mais jusqu’où ? Dans ce roman au suspense hitchcockien, Tatiana de Rosnay explore les arcanes de la bonne conscience et la frontière fragile entre le bien et le mal.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aufildespagesdenath.blogspot.be/
kreen78

avatar

Messages : 2339
Date d'inscription : 30/01/2013
Age : 38
Localisation : Près de ma capitale d'amour...
Lecture du moment : Le plus bel endroit du monde est ici

MessageSujet: Re: de Rosnay, Tatiana - Spirales   Dim 25 Mai - 22:41

Hélène, la cinquantaine, a eu un moment de relâche… Son mari collectionne les aventures, et l’on se dit que quelque part elle a le droit de fauter elle aussi, que son mari n’a qu’à ravaler sa fierté et lui laisser le droit à l’erreur, mais sa femme est bien sous tout rapport, et elle ne peut pas se raviser à ce qui lui arrive… Cette femme a ses faiblesses, et elle fera les mauvais choix.

Une fois de plus, Tatiana de Rosnay m’aura conquise avec cette histoire. La seule chose qui me dérange un peu est le dénouement ouvert à toute possibilité… Cela m’a plutôt donné l’impression qu’elle ne savait pas trop comment terminer son histoire d’une façon futée et plausible, et qu’elle s’en est remis à faire du décalé en nous laissant cogiter à sa place… Je ne suis pas contre ce genre de procédé, mais là j’avoue que terminer cette histoire comme cela m’a un peu gênée…

Mais malgré cette petite déception, j’ai vraiment aimé ce roman. J’aime toujours autant sa façon d’écrire, ses idées, sa façon d’aborder les différents événements… Et j’avoue que le fait qu’elle ait écrit quelque chose d’intense du début à la fin, sans fioriture, m’a énormément plu. Cette auteure arrive à transposer sa très grande sensibilité, et je m’y reconnais à chaque fois. C’est comme ça que j’aime lire les histoires et les écrire, c’est sa plume que j’aime par-dessus tout.

Très belle histoire, très bon livre, hormis la fin qui en décevra plus d’un.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesevasionsdekreen.blogspot.fr/ En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de Rosnay, Tatiana - Spirales   Jeu 29 Mai - 21:09


Mon avis :

Hélène Harbelain, âgée d’environ cinquante ans, est mère de deux enfants (qui ont déjà quitté le foyer), elle est même déjà grand-mère, et mariée à un éditeur. Elle mène son petit train-train de bourgeoise, vie dans laquelle, si elle ne s’épanouit pas totalement, n’est pas non plus malheureuse. Mais un jour, dans la rue des Plaisirs, un homme l’invite à monter chez lui. Sans réfléchir outre mesure, elle le suit et ils font passionnément l’amour. Mais voilà, une fois l’acte terminé, ce charmant inconnu s’effondre, victime d’une crise cardiaque. Prise de panique, Hélène s’ensuit, et comment l’incroyable erreur de laisser son sac à main sur les lieux… Dès lors, sa vie ne sera plus jamais la même !

Nous sommes rapidement happés par l’histoire d’Hélène. Bien sûr, on ne peut acquiescer à ce qu’elle a fait, tout d’abord tromper son époux avec ce parfait inconnu, puis partir comme une voleuse en le laissant là, gisant sur le lit. Mais on finit par avoir un peu de peine pour elle, car elle se retrouve embringuée dans une spirale infernale. Tout d’abord interrogée par la police, elle parvient grâce à des pirouettes incroyables à s’en sortir. Elle manie le mensonge à merveille, une vraie actrice ! Mais lorsqu’une jeune femme à l’accent prononcé sonne à sa porte et lui dit tout savoir, et commence à lui extorquer de l’argent, sans quoi elle menace de tout révéler à son mari… Et la descente aux enfers devient chaque jour un peu plus forte. Quelle solution Hélène pourra-t-elle trouver pour se sortir de là ?

L’entourage d’Hélène, même s’il n’est que survolé, a une place importante dans le roman. Elle semble être tombée dans la routine avec son mari, qui s’il s’inquiète pour elle, m’a semblé assez froid. On voit bien que l’étincelle du début de leur histoire d’amour ne brille plus comme avant. Hélène est aussi très proche de sa fille. Hélène et son époux vivent dans un hôtel particulier avec leur femme de ménage, ce qui montre qu’ils sont à l’abri du besoin… Mais ils ont aussi un nom à préserver, et il est hors de question qu’avec son aventure qui a mal tourné, Hélène Harbelain fasse la une des journaux.

La plume de l’auteur est vraiment agréable. Il s’agit du second livre de Tatiana de Rosnay que je lis, et j’avoue avoir préféré celui-ci. L’intrigue est bien ficelée, Hélène allant de rebondissement en péripétie, on se demande toujours ce qu’il va leur arriver, et on est suspendu aux pages de ce livre. De plus, les chapitres sont très courts, ce qui rend ce livre encore plus addictif, car le lecteur se demande ce qu’il va arriver à notre héroïne, et ces courts chapitres nous donnent envie de continuer un peu. Et c’est ainsi que l’on a lu Spirales très vite, sans même s’en rendre compte.

Ce livre aurait pu avoir une excellente note, car j’ai vraiment été prise par le récit… Mais la fin a tout gâté pour ma part. J’ai été déçue, mais déçue… J’ai eu l’impression qu’après nous avoir servi un très bon scénario, Tatiana de Rosnay n’avait pas d’idée pour conclure son livre et s’en est sortie avec une fin ouverte, qui ne répond à aucune question et qui après coup, gâche un peu ce que l’on a lu précédemment. Je finis donc sur livre sur une très mauvaise note…
Revenir en haut Aller en bas
Cordelia
Admin
avatar

Messages : 8047
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 43
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: de Rosnay, Tatiana - Spirales   Lun 2 Juin - 14:05

Mon avis :

Spirales est mon premier livre de Tatiana de Rosnay. Le style m’a beaucoup plus, l’écriture est facile à lire, le vocabulaire employé correspond à de la littérature contemporaine sans fioriture, le ton est juste, sans en faire trop. Bref, très agréable à lire.

L’histoire m’a beaucoup plu également, la descente aux enfers d’une femme bon chic, bon genre qui a jusque là une parcours et une vie impeccable, sans accroche, une vie qui coule parfaitement, une vie dans laquelle on fini par s’ennuyer.
Et quand on trouve un remède, même si on sait que ce ne sera que temporaire, à cet ennui, on fonce presque tête baissée. Et c’est là que tout bascule et que l’enfer entre dans votre petite vie bien rangée.

J’ai vraiment été touchée par cette jeune femme qui pourrait être n’importe qui, vous ou moi. Sa manière de réagir au évènement qu’elle subit est très naturel, réaliste.
Tatiana de Rosnay nous prouve qu’une fois enfermé dans un mensonge il est très difficile d’en sortir sans dommage.

Malheureusement, la fin de cette histoire a gâché tout mon plaisir du reste de la lecture. Dans un premier temps, j’ai cru que j’avais raté quelque chose mais ayant lu ce livre dans le cadre d’une lecture commune, je me suis rendue compte que les autres lectrices avait le même sentiment que moi. Ce qui me rassure sur ma perception des choses.

Toutefois, je pense que je retenterai un autre livre de cette auteure.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aufildespagesdenath.blogspot.be
dawn

avatar

Messages : 340
Date d'inscription : 06/06/2013
Age : 27
Localisation : 77

MessageSujet: Re: de Rosnay, Tatiana - Spirales   Jeu 12 Juin - 21:01

Bon, les filles, je rejoins largement votre avis Wink

Qu'est-ce qui peut pousser une épouse modèle, bourgeoise parisienne, à tromper son mari avec un parfait inconnu rencontré en pleine rue ? C'est pourtant ce qui se passe pour Hélène, la cinquantaine et une vie parfaitement plan plan. Je dois quand même dire que j'ai trouvé ça un peu tiré par les cheveux, qu'elle suive quelqu'un comme ça dans son appartement, mais bon, allez, pourquoi pas !


Le problème, c'est que ce cher amant furtif meurt en fin de coït, et qu'Hélène s'enfuit en oubliant son sac avec tous ses papiers. Les ennuis commencent, elle ne pense qu'à ça jour et nuit, sombre totalement.. Le pire, c'est que son mari et ses enfants semblent ne rien remarquer. Hélène passe son temps à hésiter : doit-elle tout avouer, ou continuer à faire comme si de rien n'était, à mentir ?

On attend avec impatience le dénouement final. J'ai lu ce roman avec beaucoup de rapidité, car comme toujours les chapitres courts de Tatiana de Rosnay me font tourner les pages à une vitesse folle !

Deux petites choses m'ont beaucoup dérangée :
- Ce qui arrive à Hélène me semble assez injuste, dans le sens où son mari l'a trompé également, mais n'a eu quasiment aucune retombée. Là, c'est une femme qui trompe son mari, et ça entraîne quasiment l'apocalypse. Essaierait-on de nous faire passer un message ? Femmes, restez à votre place ?
- Là, je vais rejoindre beaucoup d'avis que j'ai pu lire ici et là : la FIN. On a du mal à croire que l'autrice ait choisi cette fin, qu'elle en soit satisfaite. Cela ressemble plutôt à un manque d'inspiration, voire un bâclage. Une fois encore, je me retrouve à tourner la dernière page en ayant énormément de questions en tête, et l'impression d'avoir été prise pour une imbécile tout au long de ma lecture...

En résumé, j'ai dévoré ce roman avec une seule idée en tête : savoir comment ça se terminait. Et c'est là que le bât blesse, car je me suis vraiment sentie "trahie" en terminant cette lecture. Cela gâche quelque peu le plaisir !

_________________
ONCE A POTTERHEAD, ALWAYS A POTTERHEAD

Ce que je lis.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdelux.blogspot.com
Cordelia
Admin
avatar

Messages : 8047
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 43
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: de Rosnay, Tatiana - Spirales   Jeu 12 Juin - 21:03

Je vois que nous sommes unanime sur la fin de ce roman, au point où je me dis que c'est tout à fait volontaire de la part de l'auteur  scratch 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aufildespagesdenath.blogspot.be
Sayou

avatar

Messages : 635
Date d'inscription : 15/04/2013
Age : 39
Localisation : ☼ Montpellier ☼

MessageSujet: Re: de Rosnay, Tatiana - Spirales   Dim 15 Juin - 9:03

J'ai trouvé cette discussion par hasard sur un forum, entre Tatiana de Rosnay et une lectrice :



Tatiana15 mars, 2006 09:03

Bonjour ! Merci d'avoir lu Spirales...J'ai préféré une fin "ouverte" parce que je ne voulais pas qu'on juge Hélène à travers mes yeux. Cela me semblait plus intéréssant que le lecteur se fasse sa propre opinion sur ce qui c'est passé...Si ça vous interesse, je peux vous donner quelques pistes, suite à mes discussions avec mes lecteurs...
Bien à vous
Tatiana de Rosnay Smile


Valeriane15 mars, 2006 09:55

Bonjour!
Tout d'abord, merci d'être passée par ici et d'avoir lu ma critique.
C'est vrai que les fins ouvertes permettre aux lecteurs de laisser courir leurs imaginations. Mais ici, j'aurais bien voulu en avoir un peu plus, connaître le dénouement. Donc, ça me ferait un grand plaisir de connaître ces pistes de lecture.
A très bientôt (et bonne foire du livre, si je ne me trompe)
val


Tatiana15 mars, 2006 10:22

merci !
voici un texte que j'avais posté sur un forum...
pour ceux qui n'ont pas lu Spirales et qui aimeraient bien, arretez vous ici ! Wink

"Cette fin, donc !
Je n'ai pas voulu faire une fin "finale ". Je déteste ça. Celles qui ont lu "La Mémoire des Murs" ou "Le Voisin" ou encore "L'Appartement Témoin" le savent.

Histoire de couperet, de finalité ? Je ne sais pas au juste. Pourquoi j'ai tant aimé "Swimming Pool" de François Ozon ? Parce qu'on se "fabrique" sa propre fin. Je n'ai pas voulu qu'on juge Hélène de telle ou telle façon. Je n'ai pas voulu faire d'elle une criminelle. Il fallait que cela soit plus flou, moins net. J'ai trouvé plus intéressant, (bien que plus deconcertant pour vous lecteurs, je le concède...) d'imaginer une fin que vous puissiez interpreter à votre façon...

Il y a plusieurs fins dans cette fin, comme je l'ai écrit récemment sur un autre forum ...Soit Hélène est devenue folle et a tout imaginé. Soit elle a vécu l'aventure avec le Serbe et après , elle a tout fantasmé....
Soit elle a tout vécu, à fond, et c'est son mari, Henri, (qui a encore plus peur du qu'en dira-t-on qu'elle,) qui decouvre le corps du jeune, qui planque le tout, et qui donne à Helene un puissant somnifère.

Soit Henri n'est pas encore allé dans la cuisine, et Helene a eu un vertige avant son arrivée et se retrouve dans son lit....


Ce qui m'a fascinée, en écrivant ce roman, c'est le vide total de la vie d'Helene. Une existence lisse, où il ne se passe rien, où elle est totalement seule. Et elle ne le sait pas. Elle n'a pas conscience de sa solitude. Sauf vers la fin... Hélène est une victime du regard des autres, ce qu'avait si bien expliqué JR Barland dans son article dans "Lire" (merci à lui ! )

Les "spirales" (au pluriel) d'Hélène se résument à une existence parallele qu'elle s'est construite dans sa tête, à partir d'un mensonge. Un peu comme le film Matrix. Om est la réalité ? Dans nos têtes ou dans nos gestes ? Dans ce qu'on fait physiquement ou dans ce qui nous fait fantasmer ?"


Voila, Valeriane...
en attendant, venez faire un tour sous mon Figuier (Blog Livres !)
Wink
ici :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Valeriane15 mars, 2006 10:42

Merci beaucoup!
C'est très utile de pouvoir partager ses impressions. Je me disais en moi-même "mais je n'ai rien compirs ou quoi? Est-ce que j'ai loupé un truc au début???"
Mais non j'avais bien extrapolé.
A mon avis, elle a bien eu cette histoire avec le serbe.
J'attendais un indice par rapport à ses cheveux (car à la fin, elle passe sa main dans ses cheveux, mais vous ne mentionnez rien à propos de leur longueur) pour savoir si oui ou non elle avait déliré.
En fait, tu aurais pu être inventé d'un bout à l'autre. Ces spirales sont bien le reflet d'une vie morne, une vie de solitude et d'ennui. Cette histoire pourrait sortir tout droit de l'imagination d'Hélène, psychologiquement perdue à cause de sa condition de "femme au foyer".
Oui, cela pourrait être un délire!
Une invention pour rendre sa vie plus croustillante. Le plus triste serait qu'elle n'ait même pas rencontré ce serbe.
Merci pour ces pistes, pour ces confirmations, cet éclairage.
Je ne vous avais jamais lue auparavant (donc je ne connaissais pas votre penchant pour ce genre de fin), mais je pense que je vais renouveler cette agréable expérience.
Par la même occasion, je file voir votre blog!


Tatiana15 mars, 2006 11:44

"Ces spirales sont bien le reflet d'une vie morne, une vie de solitude et d'ennui. Cette histoire pourrait sortir tout droit de l'imagination d'Hélène, psychologiquement perdue à cause de sa condition de "femme au foyer".
oui, absolument !
mais bon, suite aux nombreux commentaires des lecteurs concernant la fin bizarre de Spirales, ;)j'ai voulu donner à mon petit dernier, MOKA, une vraie FIN.
Du coup à present, certains lecteurs la trouvent trop finie !
help !
a bientot...

_________________
*** Jeune femme parfaite (...ment) fantaisiste ***

"Il n’y a que dans les livres qu’on peut changer de vie. Que l’on peut tout effacer d’un mot. Faire disparaître le poids des choses. Gommer les vilenies et au bout d’une phrase, se retrouver soudain au bout du monde."

G.Delacourt - La liste de mes envies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cordelia
Admin
avatar

Messages : 8047
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 43
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: de Rosnay, Tatiana - Spirales   Dim 15 Juin - 9:48

'Merci Sayou  Very Happy

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aufildespagesdenath.blogspot.be
dawn

avatar

Messages : 340
Date d'inscription : 06/06/2013
Age : 27
Localisation : 77

MessageSujet: Re: de Rosnay, Tatiana - Spirales   Dim 15 Juin - 11:40

Merci, c'est très intéressant Smile

Perso, j'avais carrément pensé à l'hypothèse que son mari, qui semble avoir un peu de pouvoir et des relations, ait pu demander de l'aider pour étouffer l'affaire du cadavre dans la cuisine..

_________________
ONCE A POTTERHEAD, ALWAYS A POTTERHEAD

Ce que je lis.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdelux.blogspot.com
kreen78

avatar

Messages : 2339
Date d'inscription : 30/01/2013
Age : 38
Localisation : Près de ma capitale d'amour...
Lecture du moment : Le plus bel endroit du monde est ici

MessageSujet: Re: de Rosnay, Tatiana - Spirales   Lun 16 Juin - 8:40

Super intéressant Sayou, merci ! J'avais pensé à toutes les hypothèses qu'elle a mentionnées justement.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesevasionsdekreen.blogspot.fr/ En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: de Rosnay, Tatiana - Spirales   

Revenir en haut Aller en bas
 
de Rosnay, Tatiana - Spirales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au fil des pages :: La bibliothèque :: Littérature :: Contemporaine-
Sauter vers: