Le plaisir de lire
 
AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Blackman Malorie - Boys don't cry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
Coup de coeur
50%
 50% [ 1 ]
Adoré
50%
 50% [ 1 ]
Bien aimé
0%
 0% [ 0 ]
Sans plus
0%
 0% [ 0 ]
Détesté
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Cordelia
Admin
avatar

Messages : 8215
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 44
Localisation : Liège

MessageSujet: Blackman Malorie - Boys don't cry   Lun 2 Juin - 14:02

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Année d’éditions: 2011
Editions : Milan
Nombres de pages: 320

Prix – Amazon:
Broché : 11,88 €
Kindle : 9,99 €

Quatrième de couverture :
"Que feriez-vous si vous aviez 17 ans et que votre ex-copine vous amenait un bébé en vous disant qu’il est de vous et que vous devez vous débrouiller avec lui ? C’est ce que va découvrir Dante. "

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aufildespagesdenath.blogspot.be
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Blackman Malorie - Boys don't cry   Mar 3 Juin - 9:55

Mon avis :

Ayant perdu sa mère alors qu’il n’était qu’un enfant, Dante vit avec son père et Adam, son frère cadet de seize ans. À bientôt dix-huit ans, il est en attente des résultats de ses examens, pour savoir s’il a réussi et va pouvoir entrer à l’université, car il a pour objectif de devenir journaliste. Mais alors que l’on sonne à la porte, une tout autre surprise l’attend : Mélanie, l’ex petite amie de Dante, qui avait totalement disparu. Elle a un bébé avec elle qui se prénomme Emma, et explique à Dante qu’il en est le père, qu’elle est fatiguée de s’en occuper, qu’elle a besoin de prendre un peu de recul et partir se reposer chez des amis, et elle laisse à Dante le bébé, sans vraiment lui laisser le choix ni même le temps de comprendre ce qu’il lui arrive. Plus question d’aller à l’université, il va devoir apprendre à être père…

Dès les premières pages, j’ai été totalement plongée dans le récit. Je me suis immédiatement attachée aux personnages principaux, soit Dante, Adam, leur père, et Emma. Dante est tout d’abord dans le déni : en un seul rapport avec Mélanie alors qu’ils étaient tous deux éméchés à une soirée, comment est-il possible qu’elle soit tombée enceinte ? Pourtant, Emma est là et bien là, et il va falloir s’en occuper. Et une très belle relation va s’installer entre eux deux, Dante va mûrir et devenir très touchant. Son père, qui semblait assez froid de prime abord, va s’ouvrir un peu à ses enfants et à sa petite fille, et il amène le lecteur à réfléchir sur la condition de parents ; il n’est pas toujours facile de bien faire, mais faire ce que l’on croit être le mieux est l’essentiel. Et puis il y a Adam, un jeune homme homosexuel, qui refuse de cacher qui il est vraiment, quitte à en payer le prix fort. Plutôt mignon, il espère devenir acteur. Puis il y a Emma, ce bébé adorable, qui va parvenir à se faire sa place au sein de leur famille. Autour d’eux gravitent Colette, la petite amie actuelle de Dante, Josh, un de ses meilleurs amis (qui pourrait bien se transformer en son pire ennemi), l’assistante sociale, la tante de Dante et Adam, etc.

Le tout nous prolonge dans le quotidien d’une famille qui va être totalement bouleversée. Et, croyez-moi, vous allez être totalement bouleversé par leur histoire. Entre tragédie et instants très légers, le lecteur va prendre part à leur vie, et découvrir tout ce que représente le fait d’être père à un si jeune âge, de voir tous ses projets remis en cause, et de l’accepter. Le récit est rédigé en alternance entre les points de vue de Dante et d’Adam. Je ne saurais dire quel personnage m’a le plus touchée, ils m’ont tous les deux beaucoup émue pour des raisons bien différentes (que je ne peux pas vous dévoiler pour ne pas gâter votre surprise si vous n’avez pas encore lu ce livre). Toujours est-il que l’on passe par un grand nombre d’émotions à la lecture de ce livre et que je mets tout lecteur au défi de ne pas être ému par ces deux garçons.

Une fois ce livre commencé, il est très difficile de le reposer. Je n’ai fait qu’une pause hier soir pour dormir, et ce matin, à peine le petit déjeuner avalé, j’ai souhaité le finir. Il y avait bien longtemps que je n’avais pas été ainsi lors d’une lecture, m’endormant en me demandant comment allait se finir ce livre. J’ai souri, j’ai pleuré, parce que parfois c’est triste, parce que des choses sont dites et qu’elles m’ont touchée, ou juste parce que c’est beau. Ce livre est un immense coup de cœur et je n’ai qu’une chose à dire : LISEZ-LE !
Revenir en haut Aller en bas
 
Blackman Malorie - Boys don't cry
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au fil des pages :: La bibliothèque :: Jeunesse :: Young adult-
Sauter vers: