Le plaisir de lire
 
AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Queffélec, Yann - Le piano de ma mère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
Adoré
0%
 0% [ 0 ]
Bien aimé
100%
 100% [ 1 ]
Sans plus
0%
 0% [ 0 ]
Détesté
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Cricribib
Admin
avatar

Messages : 5060
Date d'inscription : 04/02/2013
Age : 38
Localisation : Belgique Seneffe

MessageSujet: Queffélec, Yann - Le piano de ma mère   Ven 27 Fév - 13:09

Fiche de lecture
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Année d’édition: 2011
Editions : Archipoche
Nombres de pages: 256 pages

Prix – Amazon: 7,65€
Format broché

Quatrième de couverture :
'Je m'appelle Yann Queffélec et je suis né le 4 septembre 1949, à Paris XVe. Sous X. Père et mère inconnus. Inexact ? En effet. Toujours cette fichue tendance à broder, à romancer... Je m'appelle Yann Queffélec. J'ai appris à mentir très jeune, encouragé par mon père, homme droit qui plaçait le mensonge au rang de vice, le plus noir de tous. Il avait les yeux bleus, d'un bleu vertigineux, comme l'horizon marin. Il me regardait et je n'avais rien dit qu'il me murmurait : menteur !... Étonnez-vous
qu'après je sois devenu romancier. Ces mémoires vont donc retracer la relation houleuse, et souvent tourmentée, que j'ai toujours eue avec mon père, l'homme que j'ai le plus aimé, admiré, craint, et qui voulait me faire plier sous sa loi. Ils vont aussi raconter le déclin familial des Queffélec, des gens contradictoires, aussi modestes que prétentieux, aussi discrets qu'arrogants, timides, mais ne doutant pas d'appartenir à une catégorie supérieure.' Le premier tome de ce récit autobiographique couvre les deux premières décennies de l'auteur, s'achevant sur la mort de sa mère, en 1969.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aufildespagesdenath.blogspot.be/
Mélusine

avatar

Messages : 1758
Date d'inscription : 03/02/2013
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: Queffélec, Yann - Le piano de ma mère   Dim 1 Mar - 13:08

Dans la famille Quéffelec, il y a la mère, pianiste, qui aime et prend soin de tout le monde. Il y a des enfants brillants, surtout Anne, la petite soeur, virtuose du piano qui décroche avec humilité tous les prix du conservatoire. Il y a le père, écrivain reconnu, talentueux, qui dirige la famille avec une autorité certaine. Et il y a Jean, un cancre, rêveur, un côté poète maudit qui admire son père autant qu’il le craint, et qui chérit sa mère. Une mère qui pourtant mourra jeune, d’une maladie qu’elle a cherché à cacher, à minimiser.

J’ai toujours un peu de mal avec les autobiographies. J’ai bien aimé l’angle de celle-ci: l’auteur y revient sur la mort de sa mère. Une mort qui l’a frappé de plein fouet par sa brutalité, paradoxal puisque sa mère était malade depuis longtemps, mais le lui a caché. Le point de départ est là: il va à la rencontre de celle qui a veillé sur ses jeunes jours, pleine de rêve et d’amour. Il retrace les lieux où ils ont vécu, leurs aspirations, leurs désirs, leurs bonheurs, leurs conflits aussi. A partir de cette perte, l’auteur retrace sa relation discrète et naturelle avec sa mère et surtout celle, qui l’est beaucoup moins, avec son père, l’écrivain admiré. Parce que l’enfant écrit, lui aussi, mais comment oser écrire quand l’imposante figure paternelle sert de référence? D’ailleurs, l’autre fils, brillant, reçoit tous les égards. Compliquée, pudique, mais profondément touchante, cette histoire de famille.
Mais ce qui ma surtout plu, c’est de suivre le feuilleton de la famille elle-même. Les rêves de la mère, par exemple. Là où la famille rêve de skier sur les pentes alpines, elle se contentera des ballons vosgiens. Là où la mère rêve d’un bateau pour tutoyer les flots bleus, ils n’achèteront finalement qu’un petit canot gonflable. Mais qu’à cela ne tienne, elle ne lâche pas. Et ce piano, qui va les brouiller avec tout leur voisinage, qui va leur attirer des plaintes et les pousser à déménager, car ils sont agaçants cette famille à travailler à la maison (oui, il est écrivain et alors?), à multiplier les bêtises dans la cage d’escalier ou à faire sonner l’instrument pendant des heures et des heures (quel conservatoire?).
La plume de Queffélec, que j’avais découverte il y a cinq ans dans Les Noces Barbares qui lui avaient valu un Goncourt, ne m’avait à l’époque pas du tout plu. Aujourd’hui, je la découvre alerte, pleine d’humour et de tendresse, souriante et touchante. Les chapitres courts, intercalés avec les lettres incendiaires de la copropriétés, les poèmes que l’enfant écrit ou les courriers de la mère pleine de vie, créent un rythme dynamique et une lecture très fluide. Cela colle beaucoup mieux à l’image que je me fais de la personne qui m’a dédicacé ce livre lors d’une lecture-concert où il accompagnait sa soeur pianiste: j’ai réellement eu l’impression de lire une écriture de soi d’une très grande justesse.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mabouquinerie.canalblog.com
 
Queffélec, Yann - Le piano de ma mère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au fil des pages :: La bibliothèque :: Divers :: Autres-
Sauter vers: