Le plaisir de lire
 
AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lowry, Lois - Le passeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
Adoré
0%
 0% [ 0 ]
Bien aimé
100%
 100% [ 1 ]
Sans plus
0%
 0% [ 0 ]
Détesté
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Cordelia
Admin
avatar

Messages : 8187
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 44
Localisation : Liège

MessageSujet: Lowry, Lois - Le passeur   Jeu 26 Mar - 9:10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Année d’éditions: 2014
Editions : L'école des loisirs
Nombres de pages: 240

Prix – Amazon:
Grand format : 16,00 €
Format poche : 7,99 €

Quatrième de couverture :
Dans le monde où vit Jonas, la guerre, la pauvreté, le chômage, le divorce n'existent pas. Les inégalités n'existent pas. La désobéissance et la révolte n'existent pas. L'harmonie règne dans les cellules familiales constituées avec soin par le Comité des sages. Les personnes trop âgées, ainsi que les nouveau-nés inaptes sont «élargis», personne ne sait exactement ce que cela veut dire.
Dans la communauté, une seule personne détient véritablement le savoir : c'est le dépositaire de la mémoire. Lui seul sait comment était le monde, des générations plus tôt, quand il y axait encore des animaux, quand l'oeil humain pouvait encore voir les couleurs, quand les gens tombaient amoureux.
Dans quelques jours, Jonas aura douze ans. Au cours d'une grande cérémonie, il se verra attribuer, comme tous les enfants de son âge, sa future fonction dans la communauté. Jonas ne sait pas encore qu'il est unique.
Un destin extraordinaire l'attend. Un destin qui peut le détruire.



_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aufildespagesdenath.blogspot.be
Tia
Modératrice
avatar

Messages : 1659
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: Lowry, Lois - Le passeur   Jeu 26 Mar - 20:23

Lu pour le Consignes 2015 : "Livre emprunté à quelqu'un"

J'avoue que j'ai connu ce livre lorsqu'il a été adapté en film ("The Giver") et j'étais moyennement emballée mais quand on voit les distinctions reçues par l'auteur, on se dit que quand même, il faut le lire (surtout qu'il est vraiment court !)

Dans l'ensemble, j'ai apprécié la société décrite par l'auteur où tout est identique, sans surprise, monotone, bien réglé comme du papier à musique. Le fait que la météo et les sentiments soient régulés, les couleurs et la musique effacés, j'ai trouvé ça intéressant mais j'ai trouvé qu'elle ne développait pas assez la formation de Jonas, les sentiments que ça lui inspire, comment il change intérieurement, comment il mûrit grâce aux souvenirs que le Passeur lui donne (bon certes, y'a l'épisode du jeu de la guerre mais bon). Elle passe vite dessus, tout comme elle amène rapidement la fin. Enfin, c'est rare que je dise ça, mais ça aurait bien pris quelques (dizaines ?) de pages supplémentaires, histoire de développer tout ça ...
Je vais voir le film maintenant (enfin bientôt ^^) histoire de comparer ...

En tout cas, c'était intéressant aussi de voir comment elle décrivait la mentalité des gens, de voir comment quelque chose qui est tellement ancré dans notre quotidien pouvait leur paraître aberrant et au contraire comment ils se conformaient avec facilité et docilité à quelque chose qu'on trouverait nous complètement aberrant. Disons que ça fait réfléchir sur la façon dont on peut infléchir sur l'esprit humain s'il est poussé dans la "bonne" direction, si la majorité s'y conforme et que les éléments "indésirables" sont éliminés. J'ai trouvé que là aussi l'auteur passe assez vite sur le choc qu'a pu ressentir Jonas quand il s'est rendu compte que quelque chose qu'on lui avait décrit toute sa vie comme idyllique, l'aboutissement parfaite d'une vie, n'était en fait pas si parfait ... (là dessus, j'ai trouvé que l'auteur mettait du temps à le révéler mais d'un autre côté, ça apparaît dans la bande-annonce du film donc je m'étais auto-faite spoilé dessus ^^)

N'empêche, ça fait un peu flipper de voir les gens de cette société imaginaire. Pas un sentiment plus haut que l'autre, pas de contact entre eux (à part avec leur famille), c'est presque des robots !

En plus la fin
Spoiler:
 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnneSophieMLPAP

avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 20/12/2015
Age : 30
Localisation : Athis Mons (91)

MessageSujet: Re: Lowry, Lois - Le passeur   Dim 20 Déc - 20:50

Voici mon avis sur cette lecture :

Dans un monde futuriste, que l’on ne sait pas réellement situer d’un point de vue spatio-temporel, l’Identique règne. Les couleurs ont disparu, les sentiments et les souvenirs de même. Jonas, bientôt douze ans, vit avec ses parents et sa jeune sœur. Il n’est bien sûr plus question de parents biologiques ici, puisque les enfants voient le jour grâce à des mères porteuses, puis sont confiés à leur famille à l’âge d’un an. Lors de la cérémonie des douze ans, chacun découvre le métier pour lequel la société a décidé de le former. Jonas sera le dépositaire de la mémoire, le seul individu qui a la lourde tâche de recevoir les souvenirs du monde entier. Mais est-il prêt à affronter une telle mission ?

Dans ce récit, nous sommes en présence d’un monde on ne peut plus aseptisé : les paysages sont plats, le climat est constant, les couples sont formés par des tiers puisque l’amour n’existe plus, chaque famille se voit attribuer deux enfants, ni plus ni moins, les bébés sont élevés par des nourriciers pendant leur première année, les personnes âgées vont dans des maisons qui leur sont destinées, et toute la communauté vit selon des règles établies. Personne n’est maître de son avenir, et la question du libre arbitre se pose très clairement.

Par ailleurs, le fait de vivre sans souvenirs, sans sentiments, déshumanise les personnages, qui ne sont ni bons ni mauvais, mais totalement neutres. Les enfants jouent à la guerre sans même s’en rendre compte, puisqu’ils n’en ont pas connaissance. Même la mort ne semble pas exister, puisque suite à la cérémonie de l’élargissement, les individus se rendent vers un Ailleurs, mais personne ne sait réellement de quoi il s’agit.

Grâce au précédent dépositaire de la mémoire, le « passeur », celui qui est chargé de former et de transmettre tous ses souvenirs à Jonas, notre jeune héros, qui va prendre conscience de tout ce qui manque à son monde. Cela aura bien évidemment pour conséquence de changer sa perception de sa communauté, de ses proches, etc. Le précédent dépositaire de la mémoire, un homme très âgé, va tenter de l’accompagner au mieux dans cet apprentissage, bien qu’il sache que celui-ci sera douloureux et source de déconvenues.

Même s’il s’agit d’un bon ouvrage et que j’ai passé un agréable moment à la lecture du Passeur, je dois bien avouer que je trouve à redire sur certains points. Par exemple, l’âge du héros, qui a seulement douze ans lorsqu’on lui confie une des missions les plus importantes de sa communauté, et qui a des réflexions un peu trop poussé pour un préadolescent. Par ailleurs, de nombreuses questions restent en suspens : comment cette communauté a-t-elle vu le jour ? Pourquoi ? Quant à la fin, elle est relativement rapide, voire presque bâclée. Tant de questions restent sans réponse…

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://meslecturespageaprespage.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lowry, Lois - Le passeur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lowry, Lois - Le passeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au fil des pages :: La bibliothèque :: Jeunesse :: Dystopie-
Sauter vers: