Le plaisir de lire
 
AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Musso, Guillaume - La Fille de papier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
Adorée
75%
 75% [ 3 ]
Bien aimé
0%
 0% [ 0 ]
Sans plus
25%
 25% [ 1 ]
Détesté
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 4
 

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Musso, Guillaume - La Fille de papier   Sam 2 Fév - 13:38



Pocket Book: 376 pages
Editeur : Pocket; Édition : Pocket (31 mars 2011)
Collection : Litterature
Prix : 7.22 € (fnac & amazon)

Quatrième de couverture

«Trempée jusqu'aux os et totalement nue, elle est apparue sur ma terrasse au beau milieu d'une nuit d'orage.
- D'où sortez-vous ?
- Je suis tombée.
- Tombée d'où ?
- Tombée de votre livre. Tombée de votre histoire, quoi !»

Tom Boyd, un écrivain célèbre en panne d'inspiration, voit surgir dans sa vie l'héroïne de ses romans.
Elle est jolie, elle est désespérée, elle va mourir s'il s'arrête d'écrire. Impossible ? Et pourtant...
Ensemble, Tom et Billie vont vivre une aventure extraordinaire où la réalité et la fiction s'entremêlent et se bousculent dans un jeu séduisant et mortel...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Musso, Guillaume - La Fille de papier   Sam 2 Fév - 20:25

Mon avis :

Tom Boyd est l’auteur à succès de la célèbre Trilogie des anges. Enfin, si l’on peut appeler ça une trilogie. En effet, depuis qu’Aurore, une pianiste de renommée internationale, a rompu avec lui, Tom n’a plus le goût de vivre et ne tient le coup que grâce à un mélange d’antidépresseurs, d’anxiolytiques et de drogues. Et bien évidemment, il est incapable d’écrire le troisième volume de son œuvre malgré l’impatience de ses fans et la pression de son éditeur. Carole et Milo, ses deux meilleurs amis, ne savent que faire pour l’aider à remonter la pente. C’est alors que débarque une jeune femme qui se dit être Billie, une des héroïnes de La Trilogie des anges. Elle serait tombée de son livre et a besoin de l’aide de son créateur pour regagner son univers. Celui-ci n’a pas le choix : il doit terminer son œuvre, sans quoi elle mourra…

Dès les premiers mots, le lecteur plonge in medias res dans l’intrigue. Après un prologue mettant en avant la chute de Tom et la pression qui pèse sur ses épaules grâce à des coupures de presses et divers emails, nous découvrons Milo qui frappe avec acharnement à la porte de son meilleur ami, le menaçant de la défoncer si celui-ci n’ouvre pas immédiatement. J’ai beaucoup apprécié ce choix narratif de Guillaume Musso, qui nous donne tout en suite envie d’en savoir davantage et qui nous annonce la couleur : voici un livre que l’on aura du mal à reposer !

Les personnages sont très touchants et transportent dans leurs bagages un lourd passé. En effet, ils n’ont pas eu une enfance facile, et même s’ils s’en sont sortis, ils ont encore au fond d’eux les stigmates de leur jeunesse dans un ghetto. Nous ne pouvons qu’être émus par l’amitié sincère qui les unit, car ils sont prêts à tout pour aider Tom. Ainsi, Carole, qui travaille dans la police, et Milo, qui est également l’agent de Tom, ne vont pas lésiner sur les moyens pour que leur ami mette un terme au syndrome de la page blanche qui l’affecte, même si pour cela ils doivent aider Billie (dont l’histoire est quand même incroyable) et parcourir le monde à la recherche d’un livre initialement destiné au pilon.

Les éléments du récit s’enchaînent rapidement, allant de rebondissement en péripétie. La plume de Guillaume Musso est très agréable à lire, et cet ouvrage, qui est le premier que je lis de cet auteur, n’est pas le dernier, à n’en point douter. J’ai beaucoup aimé le fait qu’il nous parle d’un écrivain en manque d’inspiration. De plus, le fait qu’il nous propose une mise en abyme qui mêle la fiction d’un livre au sein de son livre, est bien trouvé. On s’aperçoit d’ailleurs que Billie a de nombreux points communs avec Tom Boyd. Cette jeune femme est pleine de vie, mais elle dissimule aussi un passé difficile – amoureux pour sa part.

Ce livre aurait pu être presque parfait, mais le troisième tiers du récit a été un peu en deçà à mon sens. Trop de personnages secondaires y sont mis en scène et font de trop brèves apparitions. De plus, la course poursuite après ce seul exemplaire indemne parmi un lot de cent-mille livres partis au pilon m’a paru un peu too-much. Enfin, j’avoue avoir été un poil déçue par la fin du livre ; j’aurais aimé quelque chose de plus grandiose. Mais mis à part ces petits détails, j’ai beaucoup aimé ce récit, qui vous fera sans aucun doute passer un très bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
Mélusine

avatar

Messages : 1743
Date d'inscription : 03/02/2013
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: Musso, Guillaume - La Fille de papier   Mer 20 Fév - 10:56

Voilà, voilà… C’est bien mignon, mais ça reste pour moi une histoire très attendue, sans aucune surprise. Le suspens sur la nature réelle de Billie a quelque chose d’artificiel tant il est peu exploité et affadi par une chute qui lui enlève toute la saveur et la fantaisie qu’elle aurait pu avoir, sans lui donner une profondeur quelconque qui aurait pu pourtant être tellement mieux développée. Au lieu de cela, on insère à la fin de multiples histoires secondaires qui n’ont pour but que de retarder au maximum une sous-chute tout aussi secondaire. Les quelques passages qui ont réellement attiré mon attention (le passage de Billie à l’hôpital où l’on analyse son sang pour se rendre compte qu’elle est biologiquement faite de papier par exemple) sont ceux qui relançaient un peu la particularité du personnage et ils étaient hélas bien trop rares. Une intrigue à ficelles un peu grossières, donc, qui m’a juste donné envie de sauter des pages.
Quant au postulat de départ, là encore, il m’a un peu déçue par les clichés qu’il déploie. Je ne suis pas une grande amatrice de Closer, et lire la vie de superstars glamour beaux, riches et célèbres, à la base, ne me passionne pas spécialement. Surtout quand notre écrivain français écrit une histoire pétrie de références américaines qui frôlent le ridicule (j’ai failli m’étouffer quand le protagoniste commande un apéritif inconnu appelé “pastis”), qu’on pourrait voir dans n’importe quel téléfilm de l’après-midi sur M6, bien-pensante, lisible par les enfants comme par les grands-mères sans trop se concentrer. Cela a ses avantages, me direz-vous. Cela a aussi ses limites et son ennui: on sait forcément que le beau-gosse va remonter la pente et va finir amoureux de la jolie blonde, qu’il y aura un flic dans le lot (c’est toujours utile, un flic, dans une histoire), que les méchants ne sont pas de vrais méchants, qu’ils sont en fait des torturés au passé difficile sur le chemin de la rédemption qui passe bien évidemment par l’amour de son prochain. D’aucuns diront que c’est beau et plein d’optimisme. Moi je dirai que c’est mièvre.
J’aurais voulu prendre ça comme une espèce de fable pour adulte, un côté Peter Pan ou je ne sais quoi, mais la chute plate et les personnages pseudo-torturés m’ont empêché de prendre cette option. En bref, ni suspens, ni fable, ni véritable roman d’amour (la relation entre Billie et Tom reste bien superficielle et laisse grandement sur sa faim), je crois que je n’ai jamais su comment prendre ce roman et du coup, je suis franchement passée à côté.
Pas pour moi...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mabouquinerie.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Musso, Guillaume - La Fille de papier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Musso, Guillaume - La Fille de papier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au fil des pages :: La bibliothèque :: Littérature :: Contemporaine-
Sauter vers: