Le plaisir de lire
 
AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Faye, Estelle - La Voie des Oracles (Tome 01) Thya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
Adoré
100%
 100% [ 1 ]
Bien aimé
0%
 0% [ 0 ]
Sans plus
0%
 0% [ 0 ]
Détesté
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Tia
Modératrice
avatar

Messages : 1652
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 24

MessageSujet: Faye, Estelle - La Voie des Oracles (Tome 01) Thya   Jeu 5 Nov - 17:17

Fiche de lecture

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Année d'édition : 2014
Editeur : Scrineo
Nombre de pages : 336 pages

Prix Amazon : 16,90 € (broché) - 11,99 € (numérique)

Résumé

La Gaule, Ve siècle après Jésus-Christ.
Cerné par les barbares, miné par les intrigues internes et les jeux du pouvoir, l'Empire romain, devenu chrétien depuis peu, décline lentement. Les vieilles croyances sont mises au rebut, les anciens dieux se terrent au fond des bois, des montagnes et des grottes, les devins sont pourchassés par la nouvelle Église.
Thya, fille de l’illustre général romain Gnaeus Sertor, a toujours su qu'elle était une Oracle. Il lui faut vivre loin de Rome, presque cachée, en Aquitania, perdue au milieu des forêts.
Que faire alors, quand son père, son protecteur, tombe sous les coups d'assassins à la solde de son propre fils ? Il faut fuir, courir derrière la seule chance qu'elle a de le sauver... Se fier à ses visions et aller vers Brog, dans les montagnes du nord, là où, autrefois, Gnaeus a vaincu les Vandales. Et peut-être, le long de ce chemin pavé d'embûches et d’incroyables rencontres, voir le passé refaire surface, et réécrire l'Histoire...


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélusine

avatar

Messages : 1743
Date d'inscription : 03/02/2013
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: Faye, Estelle - La Voie des Oracles (Tome 01) Thya   Jeu 5 Nov - 17:37

Nous sommes en Gaule, au Vème siècle. L'Empire romain n'est plus dans ses grandes heures. Les peuples barbares, tout autour, le menacent. Et surtout, c'est maintenant un empire chrétien. Désormais, les dieux anciens sont oubliés, ignorés, voire traqués, repoussés au fond des forêts. Les devins et oracles d'autrefois sont maintenant des démons et des sorcières, qu'il faut pourchasser et brûler. C'est pourquoi la jeune Thya se cache en Aquitania, loin de Rome. Depuis la mort de sa mère qu'elle a prédit avec une étonnante précision, elle sait qu'elle a le pouvoir de lire l'avenir et que personne ne doit le savoir. Mais dans une de ses visions, cette fois, c'est à la mort de son père qu'elle assiste. La voilà seule avec son frère, qu'elle sait dur et peu fiable. Alors, elle décide de fuir, suivre ses visions pour se rendre à Brog, le lieu où son père a remporté sa plus grande victoire, vingt ans auparavant et où elle espère trouver des réponses.

Dès le premier chapitre, on comprend que deux mondes vont s'affronter: celui des créatures fabuleuses, ondines, faunes et dieux de la forêt qui aiment à se fondre parmi les hommes, et celui des Romains chrétiens, dont la rigueur pousse à la cruauté car déjà, on traque les sorcières pour les envoyer au bûcher. C'est ce que j'ai préféré dans ce roman. L'art de la divination est mis à l'honneur, dans les viscères d'animaux comme dans les rêves. La magie n'est pas féérique et pure, elle est tangible et ses dessous ne sont pas toujours reluisants. Les faunes et ondines qui suivent Thya sur son chemin ont les pattes pleines de boue et les cheveux pleins de vase. Loin d'être chimère auxquelles on a cessé de croire, ils sont des personnages marginaux qui attendent dans l'ombre, bien en chair.
Thya elle-même n'est pas en reste de ce côté-là. Ce n'est pas une jolie fille et elle n'hésite pas à se salir les mains et à ouvrir le ventre des oiseaux pour en examiner le foie encore tiède. C'est aussi une patricienne, fière et consciente de sa caste, voire un tantinet hautaine parfois. Lorsqu'elle fuit, elle se cache au milieu des truies. Très vite, elle forme un duo prévisible mais pourtant assez touchant avec Enoch, un Node passé à tabac après avoir séduit la fille d'un noble, et maquilleur de son état. Etranger, bâtard, il peine lui aussi à trouver sa place dans ce nouveau monde et auprès de l'oracle qu'il croise pendant sa fuite. C'est d'ailleurs ce personnage qui m'a le plus plu: très détaché de toute cette intrigue au départ, prêt à trahir Thya si une meilleur occasion se présente, et pourtant toujours présent, car en quête de ses propres réponses.
Un joli couple adolescent donc, digne de tout roman "Young Adult" qui se respecte. Et comme ce n'est pas mon genre de prédilection, forcément, j'en ai vu tous les petits clichés, comme cet amour naissant qui peine à éclore et dans lequel les adultes font figure d'obstacle ou de mentor, mais restent surtout à la marge de l'intrigue. Intrigue qui d'ailleurs ne se laisse pas complexifier et reste très linéaire, voire un peu plate parfois, centrée sur un voyage dont le but semble de moins en moins crucial, moins en tout cas que toutes les révélations familiales qui s'accumulent dans les dernières pages et qui, elles aussi, semblent un peu faciles. Il s'agit aussi d'un premier tome avec ses défauts: lancer des pistes qu'il n'exploite pas et privilégier l'ambiance. Espérons que les suivants tiendront leurs promesses.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mabouquinerie.canalblog.com
 
Faye, Estelle - La Voie des Oracles (Tome 01) Thya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au fil des pages :: La bibliothèque :: Jeunesse :: Young adult-
Sauter vers: