Le plaisir de lire
 
AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Collectif - Vampire Malgré Lui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
Adoré
0%
 0% [ 0 ]
Bien aimé
100%
 100% [ 1 ]
Sans plus
0%
 0% [ 0 ]
Détesté
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Tia
Modératrice
avatar

Messages : 1659
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 25

MessageSujet: Collectif - Vampire Malgré Lui   Dim 3 Jan - 1:26

Fiche de lecture

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Année d'édition : 2012
Editeur : Le Petit Caveau
Nombre de pages : ?

Prix Amazon : 16,90 € (broché)

Résumé

Il est grand et fort, musclé à souhait. Sa beauté fait rêver, son regard ténébreux envoûte chaque femme qui le croise. Il dicte ses propres lois, règne dans l’ombre sur le monde. Il fascine autant qu’il effraie ; on redoute de croiser sa route par une nuit sans lune. Le vampire veille en secret sur le monde des mortels, séduit les masses, inflige la terreur et… Stop.

On rembobine et on recommence. Des vampires à cette image, c’est ennuyant, n’est-ce pas ? Ils ne sont pas tous des héros, des créatures dotées d’une puissance sans limite, ils ont aussi des peurs, des tics, des phobies, des faiblesses. Après tout, ils ont été humains, avant de renaître. Ces vampires malgré eux, ces antihéros, on les oublie bien trop souvent…

Alors aujourd’hui, treize auteurs ont décidé de les mettre sous les feux de la rampe !

Sommaire :
Chapitre Premier, de Jean-Paul Raymond
Comme un coeur qui bat, de Tepthida Hay
Noblesse d’âme, de Lydie Blaizot
Neverland, de Henri Bé
Les Naömis, de Jean Vigne
Petrus, de David Osmay
Cuttle Feesh, d'Alice B. Griffin
Les dents de Kitty, de Patrice Verry
Si tous les rois de la terre, d'Olivier Boile
Dis-moi qui tu manges, de Malaika Macumi
Déchéance, de Patrice Mora
Mademoiselle Edwarda, de Vincent Tassy

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélusine

avatar

Messages : 1761
Date d'inscription : 03/02/2013
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: Collectif - Vampire Malgré Lui   Lun 22 Fév - 17:21

Les vampires ne sont pas tous de redoutables séducteurs ténébreux et puissants. Et si ils étaient bien loin de cette idée romantique un peu mièvre? Voilà le propos de cette anthologie qui regroupe douze auteurs. Sortons des sentiers battus et proposons une vision moins romantique de ce concept. Pari tenu?

Et bien je vous dirai, ça dépend. J’attendais d’être surprise, car c’est un sujet que je trouve très éculé et qui me lasse. Dans la plupart des cas je l’ai été et j’ai trouvé très intéressante l’approche des auteurs qui n’hésitent pas à utiliser les caractéristiques du vampire dans des intrigues déroutantes et marquantes. C’est le cas notamment de Neverland, où un jeune enfant essaie de comprendre pourquoi il ne peut pas mourir, et pourquoi ni les autres enfants du centre médical qui l’accueille ne vieillissent. Dans Pétrus, c’est à un chat domestique que la parole est donnée, chat bien particulier qui n’a aucun scrupule à laisser son maître se demander pourquoi il retrouve toujours ses conquêtes exsangues dans le lit au petit matin. On n’hésite pas à aborder la version absurde, teintée d’humour, de ce vampire qui ne supporte que le sang pur, sans aucune substance ajoutée, si rare de nos jours, dans Dis-moi qui tu manges, ou même la question du changement de sexe rendu impossible par une vampirisation inattendue dans Mademoiselle Edwarda, particulièrement touchante et mélancolique.

D’autres sont allés encore plus loin dans l’originalité, pour mon plus grand plaisir. Dans Les Naomis par exemple, on nous emmène dans une expédition en Amérique du Sud à la rencontre d’une tribu d’enfants qui vénèrent une race particulière de chauve-souris, une race qui se nourrit de sang. Il faut y attendre un moment pour voir réapparaître le thème vampirique et c’est réussi. On a aussi décalé le contexte, pour placer une vieille mamie vampire au fond d’une salle de classe pour défendre sa petite-fille contre ses professeurs, ou lutter contre un autre vampire à coup de gros calibre, dans Noblesse d’âme.

J’ai eu plus de mal avec d’autres nouvelles qui tentaient de renouveler le genre en le mélangeant à d’autre. Qu’il s’agisse de la SF avec Cuttle Fish où le vampire devient une créature à tentacule dont le métier est d’être acteur, du steampunk dans Comme un coeur qui bat où le vampire se lamente de l’omniprésence de créatures mécaniques à la place d’êtres de chair et de sang, ou de Déchéances où le vampire affronte une apocalypse zombie, le mélange ne m’a jamais paru très heureux. Même dans Si tous les rois de la terre, malgré l’idée séduisante de situer les vampires parmi les hautes têtes couronnées de l’empire napoléonien, avec urgence à les cacher, et malgré une plume particulièrement raffiné, j’ai peiné à retrouver un motif vampirique convaincant.

Malgré ces quelques textes qui m’ont moins touché, j’ai trouvé le concept de l’anthologie très intéressant et le résultat convaincant.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mabouquinerie.canalblog.com
 
Collectif - Vampire Malgré Lui
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au fil des pages :: La bibliothèque :: Science-fiction - Fantasy - Bit-lit :: Bit-Lit-
Sauter vers: