Le plaisir de lire
 
AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Malzieu, Mathias - Journal d'un vampire en pyjama

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
Adoré
100%
 100% [ 1 ]
Bien aimé
0%
 0% [ 0 ]
Sans plus
0%
 0% [ 0 ]
Détesté
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Cordelia
Admin
avatar

Messages : 8215
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 44
Localisation : Liège

MessageSujet: Malzieu, Mathias - Journal d'un vampire en pyjama   Mer 9 Mar - 7:27



Année d’éditions: 2016
Editions : Albin Michel
Nombres de pages: 240

Prix – Amazon:
Grand format : 18,00 €
Format numérique : 12,99 €

Quatrième de couverture :
Ce livre est le vaisseau spécial que j'ai dû me confectionner pour survivre à ma propre guerre des étoiles. Panne sèche de moelle osseuse. Bug biologique, risque de crash imminent. Quand la réalité dépasse la (science-) fiction, cela donne des rencontres fantastiques, des déceptions intersidérales et des révélations éblouissantes. Une histoire d'amour aussi. Ce journal est un duel de western avec moi-même où je n'ai rien eu à inventer. Si ce n'est le moyen de plonger en apnée dans les profondeurs de mon coeur.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aufildespagesdenath.blogspot.be
AnneSophieMLPAP

avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 20/12/2015
Age : 30
Localisation : Athis Mons (91)

MessageSujet: Re: Malzieu, Mathias - Journal d'un vampire en pyjama   Mer 9 Mar - 21:43

Au moment où il tourne le clip de Jack et la mécanique du cœur avec son groupe Dionysos, Mathias Malzieu, chanteur et guitariste, est en proie à une très forte fatigue. Bien sûr, il a eu beaucoup de choses à gérer, mais tout de même… Du coup, il décide d’aller faire une prise de sang pour savoir ce qui cloche. Peu de temps après, le laboratoire lui téléphone pour lui dire de se rendre immédiatement aux urgences. Après de nombreux examens, on découvre qu’il est atteint d’une aplasie médullaire, une maladie extrêmement rare dont le problème se situe au niveau de la moelle osseuse, qui ne produit plus que de faibles quantités de globules et de plaquettes. Pour espérer survivre, il va devoir se lancer dans un long protocole de soins, comprenant transfusions, greffe et chambre stérile.

J’ai été très émue par cet ouvrage autobiographique. Mathias Malzieu nous propose ici le journal de sa maladie, qu’il a intitulé Journal d’un vampire en pyjama. Il est un vampire puisqu’il vit grâce au sang des autres, par le biais de nombreuses transfusions. Bien que difficile de par le thème qu’il traite (la maladie, la question de la mort, la souffrance, etc.), c’est un très beau livre, porté par une plume poétique, et qui a malgré tout des allures de conte. La personnification du danger imminent en Dame Oclès, les nymphirmières, les médecins qui sauvent des vies, et puis l’amour, l’amitié, la préservation des autres, sans oublier le rêve… Les différentes formes d’art occupent une grande place dans l’esprit de Mathias Malzieu, et même dans sa chambre stérile, il éprouve le besoin d’écrire, de composer : « J’ai la rage de créer. Mettre à distance la réalité pour mieux l’affronter m’est aussi vital que les transfusions de sang. Pour ne pas sombrer, c’est l’urgence au jour le jour. Impossible de me projeter. Ma vie est régie par la contrainte, l’attente et le flou. En réaction, j’ai besoin de spontanéité ».

Nous sommes ici à la fois en présence d’un texte difficile, mais aussi porteur d’espoir et qui salue le merveilleux travail que font les soignants, mais aussi l’entourage du malade. Par exemple, Rosy, la compagne de l’auteur, fait preuve d’une force incroyable pour soutenir celui qu’elle aime et arriver à lui remonter le moral, même si pour cela elle doit se déguiser en cosmonaute et ne peut que l’apercevoir puisqu’elle n’a pas la possibilité de rentrer dans sa bulle stérile. Et la détermination de Mathias Malzieu force l’admiration, parce qu’il ne veut décevoir personne et fera tout pour honorer ses engagements, quitte à ne pas être toujours très prudent pour cela.

Le Journal d’un vampire en pyjama est donc un livre magnifique à mettre entre toutes les mains. Il y est reformulé une citation de Nietzche, que je vous partage pour conclure cette chronique : « Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts. Nous abîme aussi parfois. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://meslecturespageaprespage.blogspot.com/
 
Malzieu, Mathias - Journal d'un vampire en pyjama
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au fil des pages :: La bibliothèque :: Littérature :: Témoignages-
Sauter vers: