Le plaisir de lire
 
AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Faye, Estelle - La Voie des Oracles (Tome 03) Aylus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
Adoré
100%
 100% [ 1 ]
Bien aimé
0%
 0% [ 0 ]
Sans plus
0%
 0% [ 0 ]
Détesté
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Tia
Modératrice
avatar

Messages : 1652
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 24

MessageSujet: Faye, Estelle - La Voie des Oracles (Tome 03) Aylus   Lun 13 Juin - 18:18

Fiche de lecture

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Année d'édition : 2016
Editeur : Scrineo
Nombre de pages : 315 pages

Prix Amazon : 16,90 € (broché) - 9,99 € (numérique)

Résumé

L’intervention de Thya a changé l’Histoire. Vingt ans après, guidé par Thya, Aylus est devenu Empereur. Il règne à Rome en basant toutes ses décisions sur la divination et s’entoure d’oracles plutôt que de conseillers. Tout cela, il en est persuadé, est pour le plus grand bien de son peuple. Ayant créé une théocratie redoutable, il n’hésite pas à sacrifier des centaines de vies humaines au nom d’un avenir meilleur promis par les oracles. La ville de Rome elle-même a changé. Les statues de Tirésias, d’Apollon, de Cassandre ornent désormais le forum, et le symbole d’Aylus, un grand œil pourpre, qui pleure des larmes de peinture, recouvre les murs et les stèles des rues.

Pour avoir perpétré une tentative d’assassinat sur son frère, Gnaeus Sertor, le père de Thya, a été démis de toutes ses fonctions dans l’armée, privé de son statut de sénateur, et exilé dans la plaine du Pô, dans une latifundia dont il ne sort plus, rongé par la culpabilité.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélusine

avatar

Messages : 1742
Date d'inscription : 03/02/2013
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: Faye, Estelle - La Voie des Oracles (Tome 03) Aylus   Mer 15 Juin - 14:48

Thya, la jeune oracle romaine, a remonté le fil du temps pour en modifier le cours. Désormais, Rome n’est plus cet empire de conquête que notre histoire a toujours connu. C’est un empire de magie et de devins, sous la houlette d’Aylus, son oncle oracle devenu empereur. Elle-même n’a jamais été obligée de fuir son propre pays: elle est princesse royale, et vit en patricienne aisée. Elle sent pourtant, dans ses rêves et dans ses visions, des réminiscences de son autre vie. Au même moment, les complots contre cet étrange empire des oracles grondent, et Enoch, qui vit à la cour auprès d’elle, disparaît subitement.

En latiniste convaincue, j’ai retrouvé avec un immense plaisir la Rome Antique imaginée par Estelle Faye sous de toutes nouvelles couleurs. C’est une habile pirouette que ce troisième tome. En effet, les deux premiers nous ont amenés à soutenir les oracles et à espérer leur victoire. Ici, ils sont au sommet de leur pouvoir et pourtant, cette uchronie n’a rien de plaisant. Autour d’un empereur enfermé dans son temple, l’empire se délite et sombre dans le chaos. A croire que le destin de Rome est de péricliter, quel que soit le Dieu qui la guide, et qu’on ne peut échapper à la marche de l’histoire, quel que soit le pouvoir qui est le nôtre.
Car nous ne sommes pas dans une banale uchronie. Les dieux romains sont bien au centre de ce conflit, avec toute la fatalité qu’ils incarnent, et ils tirent les ficelles de leurs petites marionnettes humaines comme dans n’importe quelle tragédie antique. Mangés par leurs ambitions, les hommes finissent dévorés par la puissance de Baal, le dieu du Chaos, et à Rome se dessine un duel entre Apollon et Mars, entre les augures et les glaives.
On ne peut cependant s’empêcher de trembler pour ces pauvres humains qui vont s’entre-déchirer pour des enjeux qui les dépassent, à commencer par le nouvel Empereur Aylus lui-même, écrasé par un empire dont il perd le contrôle depuis le fond de son temple d’Apollon. Fascinante, par ailleurs, est cette Oracle Brûlée, cette mystérieuse femme qui sait tout de l’avenir, qui lui a donné son pouvoir et que ne souhaite plus que le lui reprendre maintenant. Mais pour ma part, je reste séduite par Enoch, dont la transformation est radicale, et qui garde pourtant ce mélange de gouaille charmeuse et de puissance sourde.
Du mur d’Hadrien et des Pictes de Britannia aux côtes africaines et aux murailles de Carthage, encore une fois c’est tout le monde antique dans sa diversité et son fragile équilibre que cette série nous emmène visiter, en confrontant les mythologies qui se recoupent et se répondent.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mabouquinerie.canalblog.com
 
Faye, Estelle - La Voie des Oracles (Tome 03) Aylus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au fil des pages :: La bibliothèque :: Jeunesse :: Young adult-
Sauter vers: