Le plaisir de lire
 
AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lindsay, Jeff - Dexter, tome 1 : Ce cher Dexter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
Coup de coeur
33%
 33% [ 1 ]
Adoré
33%
 33% [ 1 ]
Bien aimé
33%
 33% [ 1 ]
Sans plus
0%
 0% [ 0 ]
Détesté
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
Olnapac
Admin
avatar

Messages : 3017
Date d'inscription : 11/01/2013
Age : 39
Localisation : Belgique

MessageSujet: Lindsay, Jeff - Dexter, tome 1 : Ce cher Dexter   Dim 3 Fév - 13:45

Fiche de lecture

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Année d’édition: 2006
Editions : Points
Nombres de pages: 308 pages

Prix – Amazon: 6,93€
Grand format

Prix – Fnac: 6,94€
Grand format

Quatrième de couverture :

Il est lui-même serial-killer quand il ne s'emploie pas à les traquer. Lui, c'est Dexter, expert au service médico-légal de Miami. Un homme tout à fait moral : il ne tue que ceux qui le méritent. Mais aussi très méticuleux : il efface toute trace de sang après avoir découpé les corps... Un jour, il est appelé sur les lieux d'un crime perpétré selon des méthodes très semblables aux siennes. Dexter aurait-il rencontré son alter ego ? Ou serait-ce lui qui... Impossible...


Dernière édition par Olnapac le Dim 3 Fév - 13:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lindsay, Jeff - Dexter, tome 1 : Ce cher Dexter   Dim 3 Fév - 13:48

Mon avis

J'ai d'abord eu le plaisir de découvrir Dexter dans la série du même nom. J'ai regardé la saison 1 et j'avais beaucoup aimé le concept, du héros psychopathe meurtrier. J'ai donc tout naturellement voulu découvrir le livre, que mon chéri m'a gentillement offert.

On se retrouve donc dans la tête de Dexter, un drôle de numéro celui là. Dexter a tout du gendre idéal: plutôt beau gosse, de l'humour, un boulot d'expert médico-légal dans la police, .... Bref, une surface sans défauts. Mais Dexter a une face cachée: celle d'un meurtrier, un Besoin de tuer.

Alors c'est plutôt bizarre, car c'est tout de même lui notre héros, et ce n'est pas politiquement correct d'être de son côté. Mais ce qui différencie Dexter des psychopathes ordinaires, c'est que LUI, ne tue que des méchants, des êtres abjects qui échappent à la Justice. Donc d'une certaine façon, il fait le bien...

J'adore le personnage de Dexter, qui parle souvent de lui à la troisième personne, qui joue un rôle pour paraître humain, car il se sent comme un monstre. Pour sauver les apparences et se placer en dessous de tous soupçons, il joue un rôle. Tout est faux: son intérêt pour sa petite amie, son humour, ses blagues, ...

Dans ce premier tome, l'auteur pose donc les bases et met Dexter en position délicate. Il va se trouver face un autre meurtrier qui a la manie de laisser les corps exsangues. Celà va fasciner Dexter et éveiller en lui des sentiments contradictoires, il va en effet avoir de drôles de préssentiments sur les meurtres et se mettre à douter de lui même et de sa santé mentale.

La soeur de Dex, Deborah m'a un peu laissée perplexe. Elle est flic à la brigade des moeurs et souhaite intégrer la criminelle. Mais elle fait tout le temps appel à Dexter pour l'aider, elle n'a aucun flair cette fille.

Un bon premier tome dont la fin m'a laissée complètement baba, car je ne m'y attendais pas du tout. J'ai hâte de découvrir le second tome pour en savoir un peu plus sur le passé de Dexter et sur ses relations avec Debbie et Rita.

Ma note: 5/5 (en grande partie pour l'originalité de l'histoire et du personnage)

Revenir en haut Aller en bas
Mélusine

avatar

Messages : 1750
Date d'inscription : 03/02/2013
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: Lindsay, Jeff - Dexter, tome 1 : Ce cher Dexter   Mar 22 Oct - 9:07

Dexter est un meurtrier. C’est un fait. Le Passager Noir, ce désir impérieux, irrépressible, le pousse à découper les gens en morceaux. La pulsion est trop forte pour être ravalée. Alors il détourne. Dexter tue des ordures. Des criminels. D’autres meurtriers. Ou des violeurs d’enfants. Uniquement ceux qui le méritent. Avec délectation, il fait couler leur sang, puis démembre leur corps avant de le jeter depuis son bateau dans la baie de Miami. Et il n’en garde qu’une petite goutte de sang, soigneusement séchée sur une lame de microscope. Il a déjà une belle petite collection. Et lorsque le besoin s’est apaisé, il redevient l’expert de laboratoire, le spécialiste en éclaboussures de sang auquel fait appel la police. Ironique, non? Alors lorsqu’un meurtre est annoncé, il se tient prêt, il se permet même d’aller sur les lieux, même si on n’y a pas besoin de lui vu l’absence de trace de sang. Sa soeur adoptive, Deborah, aimerait bien profiter de cette occasion pour grimper enfin les échelons de la police, et il est prêt à lui apporter toute son aide et son expérience dans le domaine. Les choses se compliquent un peu lorsqu’il en apprend plus sur le mort en question: découpé en morceau, exactement comme il aurait pu le faire lui-même. Un tueur qui lui ressemble un peu trop.

J’ai voulu découvrir ce roman après avoir vu la série qui en a été tirée. Et dans l’ensemble, je suis quand même un peu déçue. Même si je ne l’ai jamais vraiment suivie, j’avais souvenir d’une série assez envoûtante, porté par un cynisme et un charme particulièrement bien incarné par un acteur exceptionnel. Le roman a beaucoup moins de profondeur et de charme. Le ton y est beaucoup plus simple, beaucoup plus plat, beaucoup plus classique. Le personnage de Dexter, par exemple, ne m’a pas évoqué grand chose. Je ne l’ai pas trouvé glaçant lorsqu’il évoque ses pulsions meurtrières, qui sont traitées de manière assez superficielles: on évoque simplement le Passager Noir, sorte d’alter ego de sa conscience qui prend le contrôle et on s’en tient là. Je ne l’ai pas non plus trouvé spécialement attachant ou charismatique, je l’ai même plutôt trouvé banal.
D’autres personnages m’ont en revanche plus intéressée, à savoir les femmes qui tournent autour de Dexter. J’ai été très touchée par Deborah, la pauvre flic de la brigade des mœurs cataloguée à l’infiltration des prostituées (en costumes bien sûr) parce qu’elle est trop jolie et qui désespère de passer à la criminelle. Deborah se démène, compte beaucoup sur le crédit que son frère a et qui lui fait défaut et on sent qu’elle mérite bien mieux. J’ai aussi été touchée par Rita, la jeune femme que fréquente Dexter et qui peine à se positionner face à un être aussi froid et détaché, elle qui semble si humaine et si fragile. Même l’agent LaGuerta, absolument infecte avec Deborah, qui n’hésite pas à profiter de son statut pour draguer Dexter, a réussi à m’accrocher dans son rôle de femme à poigne.
Quant à l’intrigue, même si elle part d’un bon postulat, je l’ai trouvée mal exploitée. J’ai beaucoup aimé suivre l’application chirurgicale avec laquelle Dexter traque, torture et tue ses victimes. J’ai beaucoup aimé la manière dont on brouille les pistes pour donner l’impression que Dexter lui-même commet les meurtres sur lesquels il enquête. Mais globalement, cela manque quand même un peu de rythme: il n’y a pas grand-chose à part augmenter petit à petit cette confusion et on s’en lasse vite parce qu’on en devine assez vite l’issue qui en plus, ne présente pas une originalité flagrante tant elle est facile.
Un concept intéressant mais un style qui ne suit pas toujours.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mabouquinerie.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lindsay, Jeff - Dexter, tome 1 : Ce cher Dexter   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lindsay, Jeff - Dexter, tome 1 : Ce cher Dexter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au fil des pages :: La bibliothèque :: Policier - Thriller - Horreur :: Thriller-
Sauter vers: