Le plaisir de lire
 
AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De Vigan, Delphine - No et moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
Coup de coeur
50%
 50% [ 2 ]
Adoré
25%
 25% [ 1 ]
Bien aimé
25%
 25% [ 1 ]
Sans plus
0%
 0% [ 0 ]
Détesté
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 4
 

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: De Vigan, Delphine - No et moi   Lun 14 Jan - 17:19

Fiche de lecture



Année d’édition: 2009
Editions :Le livre de poche
Nombres de pages: 256

Prix – Amazon: 5,79€
Format poche

Prix – Fnac: 5,80€
Format poche

Quatrième de couverture :
Elle avait l’air si jeune. En même temps il m’avait semblé qu’elle connaissait vraiment la vie, ou plutôt qu’elle connaissait de la vie quelque chose qui faisait peur.
D. V.

Adolescente surdouée, Lou Bertignac rêve d’amour, observe les gens, collectionne les mots, multiplie les expériences domestiques et les théories fantaisistes. Jusqu’au jour où elle rencontre No, une jeune fille à peine plus âgée qu’elle. No, ses vêtements sales, son visage fatigué, No dont la solitude et l’errance questionnent le monde. Pour la sauver, Lou se lance alors dans une expérience de grande envergure menée contre le destin.
Mais nul n’est à l’abri...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De Vigan, Delphine - No et moi   Mar 19 Fév - 8:19

J'ai tourné la dernière page de No et moi les larmes aux yeux et le cœur serré. Que cela soit dit. Delphine de Vigan m'a totalement conquise, et je ne tarderai pas à ouvrir Rien ne s'oppose à la nuit qui, semble-t-il, est bien plus dur que No et moi. Et en sachant que ce dernier m'a tourmentée toute la nuit, m'empêchant de dormir et me créant un nœud du tonnerre à l'estomac, je ne veux même pas imaginer à ce que le prochain me fera.
Il faut dire aussi que le sujet ainsi traité me... "touche" particulièrement. Je veux dire, c'est le cas de n'importe qui. Comment ne pas être touché devant le spectacle aussi triste d'un homme, d'une femme, d'une famille à la rue. Et à Paris, comme dans toutes les grandes villes, il est impossible d'y échapper. Non pas que je le veuille, au contraire, je ne pense pas qu'il faille oublier pour s'installer dans son petit confort. Mais, en vérité, ça me fait tellement mal que... Vous me comprenez. Bref, entrons dans le vif du sujet.
Lou est une jeune fille de 13 ans, qui n'arrive pas à trouver sa place. Au sein de sa famille comme de sa classe, où tous la regardent comme une curiosité puis l'ignorent. Tous, sauf Lucas. Lucas, 17 ans, caïd sans l'être vraiment, pour qui Lou est une "Pépite". Mais qu'y a-t-il a espérer à 13 ans, quand notre corps s'accroche désespérément à l'enfant qui est en nous, quand notre confiance en soi est proche du degré 0, quand toutes ses filles à l'allure de femmes nous écrasent d'un simple regard ? Lou se fait toute petite, en classe et ailleurs. Et quand Monsieur Marin lui demande devant toute la classe le sujet de son exposé, Lou bafouille, rougit, craint les regards moqueurs. Et balance, désireuse de se faire oublier : " Je vais retracer l'itinéraire d'une jeune femme sans abri, sa vie, enfin... son histoire. Je veux dire... comment elle se retrouve dans la rue. [...] Je vais interviewer une jeune femme SDF. Je l'ai rencontrée hier, elle a accepté." Silence général. Alors qu'elle se demande comment elle va bien pouvoir se sortir de ce pétrin, elle va faire un tour à la gare, observer les gens qui se retrouvent, se quittent, s'embrassent. Et y rencontre No. L'invite à boire un chocolat chaud. A parler, à partager.

Tout commence donc dans un gare et, sans trop vous spoiler, tout y finira également. Je me suis immédiatement attachée à Lou, qui mérite décidément son surnom de "Pépite". Elle semble si... innocente ! Et je pense qu'il faut une bonne dose d'innocence, et une plus grosse part d'humanité encore pour oser franchir la frontière invisible séparant les "nantis" des sans-abris. Les échanges entre ces deux mondes se limitent à quoi, d'habitude ? Un regard en coin, une demande souvent refusée, un "désolé" glissé dans un murmure. Et quand la lâcheté règne sans partage, Lou, elle, invite cette jeune femme complètement paumée à boire un verre. Sa sensibilité m'a beaucoup émue, de même que sa maturité (trop ?) précoce. Une vraie petite perle, quoi.

No m'a faite penser à un chat sauvage, toujours prête à sortir les griffes pour se défendre. Et on la comprend. Quand on parle de sans abris, la première image qui nous vient est sûrement celle d'un vieux monsieur à la barbe broussailleuse. Pas celle d'une jeune fille de 18 ans, certainement pas. Et ça rend la chose beaucoup plus difficile à supporter. Parce qu'à 18 ans, on devrait être en train de se prendre la tête pour savoir dans quelle université aller, pas pour trouver un endroit où dormir. J'ai espéré avec Lou que cela ne soit pas trop tard pour No, que la barrière ne soit pas encore infranchissable pour elle. Et on ne peut s'empêcher de s'y attacher, même si cela fait mal. Et cela fait un peu peur, aussi : comment se traiter d'égal à égal, dès lors ? Cela ne revient-il pas à accepter la cruauté humaine, qui accepte sans trop bouger de laisser certaines de ses ouailles dormir dans la rue ?
C'est un sujet particulièrement dur qu'aborde là Delphine de Vigan, et j'ai trouvé qu'elle le faisait avec brio. Sa plume est extrêmement juste, empreinte d'une émotion retenue. Pour m'avoir touchée ainsi, pour m'avoir ouvert un peu plus les yeux, pour m'avoir fait passer un moment dur mais beau, je le dis : c'est un coup de cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De Vigan, Delphine - No et moi   Mar 19 Fév - 8:33

Ma lecture remonte à il y a quelques mois maintenant mais les souvenirs sont encore vifs. J'ai adoré ce livre et la découverte de cette auteure.

L'histoire n'est pas banale et elle amène à réfléchir sur bien des choses. Cette histoire d'amitié entre adolescents est parfaitement crédible. La fin à laquelle on ne s'attend pas rend d'ailleurs ce récit plus que vraisemblable.

C'était donc un réel coup de coeur que j'ai fait partager autour de moi.
Revenir en haut Aller en bas
kreen78

avatar

Messages : 2376
Date d'inscription : 30/01/2013
Age : 39
Localisation : Près de ma capitale d'amour...
Lecture du moment : Le plus bel endroit du monde est ici

MessageSujet: Re: De Vigan, Delphine - No et moi   Mar 19 Fév - 22:47

Impossible d'écrire mon avis sur ce livre... Je planche dessus depuis 1 mois et demi. Je crois qu'il va falloir que je le reprenne car je commence à oublier ce que j'ai ressenti en le lisant...

Et je ne me souviens plus de grand chose, ni comment ça se finit... Ok je l'ai lu quand j'étais malade à Noël, mais quand même...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesevasionsdekreen.blogspot.fr/
kreen78

avatar

Messages : 2376
Date d'inscription : 30/01/2013
Age : 39
Localisation : Près de ma capitale d'amour...
Lecture du moment : Le plus bel endroit du monde est ici

MessageSujet: Re: De Vigan, Delphine - No et moi   Mar 19 Fév - 23:37

Bon j'ai réussi à sortir quelque chose de ma lecture... Espérons que vous ne me lyncherez pas car ce n'est pas un coup de coeur pour moi... A cause de la fin qui m'a bien déçue (oui je viens de la relire)... Voici donc mon avis :


Citation :
Ma lecture date d’il y a presque 2 mois, et les souvenirs s’en vont doucement… J’ai été obligée de reprendre le livre pour me remémorer beaucoup de passages, et surtout la fin. Et au fur et à mesure, mes impressions sont revenues. Il me semblait que ce n’était pas un coup de cœur comme beaucoup. Je le confirme bel et bien. J’ai refermé ce livre avec beaucoup de tristesse concernant le final que je n’ai pas aimé (je voulais une fin toute autre et je ne voulais vraiment pas celle-là) et cela contribue au fait que je ne peux pas l’adorer. Ce roman m’a trituré le cœur du début à la fin. Je pensais qu’il serait bourré de clichés revisités, mais pas du tout. Alors certains penseront que ma fin fait justement très « cliché » (je ne peux pas la mentionner ici, comprenez bien) mais moi je trouve que la fin offerte est justement trop « cliché ». Bien entendu c’est mon propre avis, et d’après les chroniques que j’ai lues un peu partout, très peu de personnes partageraient mon avis. Cela reste tout de même un roman profondément touchant, avec énormément d’éléments qui regonflent le cœur. Mais trop qui font redescendre la pression. On a le sentiment que la vie est profondément cruelle. Elle l’est oui. Mais ici il est bien montré que nous avons les cartes de notre vie en main. Et que tout le monde n’en est pas conscient.

Mon moment préféré restera quand les parents de Lou acceptent de rencontrer No et lui proposent leur toit. Là tout change pour Lou, No et les parents. C’était beau de lire ça. Mais trop court. Mais rien que pour ce moment-là j’ai envie de voir l’adaptation de Zabou.

L’émotion a en tout cas été présente du début à la fin, sans exception, car je m’immerge souvent dans des lectures sur les sans-abris. C’est un sujet qui me touche profondément depuis près de 20 ans maintenant. J’ai connu plusieurs sans-abris dans la ville où je faisais mes études. Je les voyais tous les jours. Alors ça crée des liens… Et j’ai toujours eu envie de leur donner de l’espoir, mais ce n’est pas évident… A part de l’argent ou à manger, je n’avais pas grand-chose à leur offrir. Alors nous parlions de temps en temps. Je prenais du temps sur mes pauses-déjeuner pour être avec eux. J’achetais un truc qu’ils vendaient ponctuellement. Voilà pourquoi je misais tout mon espoir dans la fin de No et Moi, et pourquoi je me suis sentie plutôt « écoeurée » en refermant le livre.

Delphine de Vigan m’a quand même montré qu’elle était un très bon écrivain, qui manie la plume avec toutes ses émotions, et il va sans dire que je relirai un de ses livres avec grand plaisir.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesevasionsdekreen.blogspot.fr/
Cordelia
Admin
avatar

Messages : 8215
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 44
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: De Vigan, Delphine - No et moi   Mar 15 Mar - 9:05

Mon avis général sur l’histoire

Même si je n’avais aucune idée de ce que j’allais lire, j’ai de suite été prise par les mots de Delphine de Vigan, je suis rentré de suite dans son univers. A la page 24 j’ai découvert ce que je lisais et j’en étais super contente car il y avait bien longtemps que je voulais lire ce livre.
Cette histoire est tout simplement magnifique et malgré la dureté des sujets, les enfants surdoués et la pauvreté, écrit avec beaucoup de douceur et de tendresse. J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à suivre l’histoire de Lou et No. Deux jeunes filles que rien ne prédestinait à se rencontrer sauf le destin et un exposé imposé à Lou.
Ce livre est un véritable moment de détente en douceur, mais qui fait réfléchir.

Les personnages

Lou est une jeune enfant surdouée qui a un cœur gros comme ça. Paniquée à l’idée de faire un exposé, elle sort la première chose qui lui passe par la tête comme sujet : interview d’une jeune femme sans domicile fixe.
Son grand cœur et sa capacité à comprendre les choses vont la lier d’amitié avec Nolwen, No, une jeune femme sans domicile fixe, extrêmement indépendante et ayant oublié ce que « faire confiance » veux dire.
Les deux jeunes filles sont totalement opposées, Lou est généreuse, No est égoïste, Lou n’est qu’amour, No est remplie de rancœur, mais malgré cela les deux jeunes filles vont apprendre à se découvrir et à découvrir l’univers de l’autre.

Avis sur le style de l’auteur

Dès les premiers mots, l’auteur m’a captivée, son écriture est fluide, douce et très intense. Delphine de Vigan écrit avec beaucoup de sincérité et d’honnêteté, elle traite les sujets difficiles comme les enfants surdoués souvent traités comme des bêtes étranges et les sans domicile fixe, également traités comme des bêtes étranges.
Elle nous emmène tout en douceur dans un univers difficile mais sans que l’on ne sente étouffé par le sujet, bien au contraire.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aufildespagesdenath.blogspot.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De Vigan, Delphine - No et moi   

Revenir en haut Aller en bas
 
De Vigan, Delphine - No et moi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au fil des pages :: La bibliothèque :: Littérature :: Contemporaine-
Sauter vers: