Le plaisir de lire et de partager
 
AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Stendhal - Le rouge et le noir

Aller en bas 

Votre avis
Coup de coeur
50%
 50% [ 1 ]
Adoré
0%
 0% [ 0 ]
Bien aimé
0%
 0% [ 0 ]
Sans plus
50%
 50% [ 1 ]
Détesté
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Stendhal - Le rouge et le noir   Jeu 2 Mai - 13:44



Poche:
576 pages
Editeur : Le Livre de Poche (1 janvier 1997)
Collection : Classiques

Prix : (selon édition commenté ou non) : 4.37 € (pour l'édition décrite sur fnac et amazon)

Quatrième de couverture:


«Après trente ans de travail acharné, Stendhal est digne d'improviser ; il sait peindre d'un premier trait, d'un seul trait. Il a lentement créé cet instrument de prose rapide, qui est lui-même : son style le plus parfait est devenu sa voix naturelle. L'originalité n'est plus un but qu'il se propose : elle est en lui...La revanche imaginaire, ce rêve de compensation qui succède à la douleur de l'échec et en marque la convalescence, est un des excitants les plus forts de l'imagination créatrice. C'est sous cet aspect de revanche imaginaire qu'il faut voir la transposition de Stendhal en Julien, la beauté de Julien, sa minceur. Les souvenirs directs gardent leur accent secret et déchirant parce qu'ils sont placés parmi les enthousiasmes de la revanche imaginaires.»Jean Prévost.
Revenir en haut Aller en bas
Roulae

avatar

Messages : 1255
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 29
Localisation : Marchin, Belgique
Lecture du moment : N'éteins pas la lumière, Bernard Minier

MessageSujet: Re: Stendhal - Le rouge et le noir   Jeu 2 Mai - 19:45

Bon alors... Il fallait que je le lise. Pour un de mes cours, et aussi parce que j'avais envie de lire ce classique, il était dans ma liste de classiques à lire absolument. Bien-sûr, mon cours m'a obligée à le prendre. Je ne suis pas mécontente de l'avoir enfin lu.

Cela dit, je ne suis pas super heureuse de ma lecture. Dans mon cours, le prof nous a dit que Stendhal écrivait pour une élite, pas pour tout un chacun. Et bien ça se sent clairement. Pas seulement dans le style (recherché, un peu lourd, mais je m'attendais quand même à pire, je vous avoue), mais aussi dans les propos. Il donne son avis, de manière détournée, via l'histoire sur ce qui se passe/s'est passé en France.

En fait, je crois que j'aurais aimé pouvoir lire ce livre quand il est sorti, j'aurai certainement mieux compris. Je n'aurais peut-être pas été d'accord avec lui, mais j'aurais été un peu moins perdue par moment.

Quand à l'histoire en elle-même... Julien Sorel, je ne l'ai pas trouvé sympathique du tout. Sa deuxième "conquête" non plus. Ce n'est pas forcément quelque chose qui joue pour apprécier un livre... Mais vu ce que j'ai déjà dit le paragraphe précédent, ça n'a pas aidé.

Et puis (Attention SPOILER) :
Spoiler:
 
. Et j'ai lu la fin assez rapidement. Sinon, je l'ai trainé pendant six mois... Hum oui.

Donc, je ne suis pas mécontente de l'avoir lu. Mais comme je l'ai déjà dit : Tout ce blabla pour en arriver là !

Une lecture moyenne donc. Je laisse tout de même la Chartreuse de Parme dans ma liste, et je croise les doigts pour qu'il me plaise mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roulae.blogspot.be/
Mélusine

avatar

Messages : 1838
Date d'inscription : 03/02/2013
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: Stendhal - Le rouge et le noir   Jeu 2 Mai - 20:05

Alors moi pour le coup... Julien Sorel je l'adore.
Bon, honnêtement, la partie où il est chez le marquis de la Mole et tout son boulot de secrétaire m'a un peu ennuyé.
Mais pour le reste, il reste parmi mes héros préférés, y compris quand il est à claquer: je l'adore et je le déteste, tant je me reconnais dans ce genre de personnage de lecteur idéaliste décalé dans un monde trop terre-à-terre, persuadé que son intelligence lui donne une supériorité au point d'en devenir insupportable. Mme de Rênal est une vraie nunuche qu'on a envie de secouer, Mathilde de la Mole est une garce accomplie pourrie-gaté. Je me suis régalée à voir ces personnages se détruire les uns les autres tout simplement parce qu'ils ne sont pas fichu de voir que la vie n'est ni un roman de chevalerie ni le monde des bisounours.
Je suis fan.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mabouquinerie.canalblog.com
Cordelia
Admin
avatar

Messages : 8564
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 44
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: Stendhal - Le rouge et le noir   Jeu 2 Mai - 21:04

J'ai ce livre et je me dit qu'un jour ou l'autre je devrais le lire, mais je me décide pas.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aufildespagesdenath.blogspot.be
Roulae

avatar

Messages : 1255
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 29
Localisation : Marchin, Belgique
Lecture du moment : N'éteins pas la lumière, Bernard Minier

MessageSujet: Re: Stendhal - Le rouge et le noir   Jeu 2 Mai - 21:07

Tu as bien résumé mon sentiment à propos des personnages (bien mieux que je n'aurais pu le faire), mais je ne me suis attardée que sur le côté énervant de Julien. Croire qu'il est amoureux, parce que, ma foi, être amoureux semble être ce qu'il faut... J'ai eu du mal. Et puis les jeux entre lui et Mathilde, tous ces faux-semblants... Ces gens sont tellement faux... Ils croient en des sentiments parce qu'ils seraient mal vus par la Société et non parce qu'ils les éprouvent réellement...

Mais cela dit, peut-être que je le relirai plus tard avec une autre perspective.

Je suis contente de voir un autre avis et de pouvoir en discuter, car autour de moi peu de gens l'ont lu.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roulae.blogspot.be/
Mélusine

avatar

Messages : 1838
Date d'inscription : 03/02/2013
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: Stendhal - Le rouge et le noir   Ven 3 Mai - 19:08

Il fait peur, c'est sur.
C'est vrai qu'ils sont faux. Moi c'était Mathilde que je ne supportais plus, sa manière de tricher, de souffler le chaud et le froid, et en même temps, je me disais "Bien fait pour ta g... Julien, tu mérites pas mieux!"

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mabouquinerie.canalblog.com
Roulae

avatar

Messages : 1255
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 29
Localisation : Marchin, Belgique
Lecture du moment : N'éteins pas la lumière, Bernard Minier

MessageSujet: Re: Stendhal - Le rouge et le noir   Sam 4 Mai - 10:14

Oui c'est ça ! Razz Bien fait, NA ^^

Tu as lu La Chartreuse de Parme?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roulae.blogspot.be/
Mélusine

avatar

Messages : 1838
Date d'inscription : 03/02/2013
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: Stendhal - Le rouge et le noir   Sam 4 Mai - 10:44

Oui. Mais j'ai beaucoup moins accroché. J'en garde un souvenir très flou.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mabouquinerie.canalblog.com
Roulae

avatar

Messages : 1255
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 29
Localisation : Marchin, Belgique
Lecture du moment : N'éteins pas la lumière, Bernard Minier

MessageSujet: Re: Stendhal - Le rouge et le noir   Sam 4 Mai - 11:20

Ah. Ben je vais déjà essayer de finir mes classiques imposés, mais peut-être l'année prochaine Smile

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roulae.blogspot.be/
Sayou

avatar

Messages : 635
Date d'inscription : 15/04/2013
Age : 40
Localisation : ☼ Montpellier ☼

MessageSujet: Re: Stendhal - Le rouge et le noir   Lun 3 Juin - 14:33

Bon bon bon... je suis ravie d'avoir terminé, piouf mais je ne regrette pas ma lecture. C'était fastidieux quand même, on n'est plus habitué à ce genre de texte.

Je n'ai vraiment pas aimé les longueurs qu'il peut y avoir, le marquis de ceci et le roi de cela... toutes les référencés à Napoléon, certaines descriptions qui n'en finissent plus.. bref ça c'était lourd.

L'écriture est un peu plus soutenue qu'à la normale mais elle reste accessible.

J'ai bien aimé le côté bals et châteaux, les balades dans les allées, les mondanités de cette époque et tout ce jeu des apparences. C'est tellement faux que l'on en reste subjugué !
J'ai apprécié ce romantisme à outrance (surtout Sorel/Rênal), on est plongé dans un monde où règne passion et déception, on s'aime, on se déchire mais surtout ne transgressons pas les convenances.
Dans un sens c'était fascinant de découvrir ça, moi jeune femme au 21ème siècle...

Les personnages sont travaillés au peigne fin, sur la plan psychologique il y a de quoi faire des études ! Ils sont tour à tour dévorés de l'intérieur, puis la page d'après l'amour les met en fusion, on sent une psychologie fine (ou comment manipuler son monde...)

Julien Sorel et bien on ne sait pas comment le considérer celui là, un coup je te manipule, un coup je suis (ou je semble) sincère. J'avais envie de l'encourager et à la fois de le massacrer ! A plusieurs reprises je me suis dit "bien fait" quand il se faisait tacler. Et à d'autres moment je disais "bien vu!".

J'ai aimé l'histoire avec Mme de Rênal, elle ne parait pas très futfut mais justement je me suis laissée emporter par sa spontanéité naïve et sa légèreté.
Je n'ai pas aimé par contre la rencontre avec Mathilde de La Mole, petite riches imbue et hautaine. Au début son arrogance m'a amusée puis elle m'a fatiguée.

Je ne regrette pas ma lecture car c'est un style à découvrir, un côté romanesque aimé des auteurs de ce siècle que je suis ravie d'avoir découvert.
Et surtout je suis heureuse de l'avoir lu, maintenant... à 35 ans sinon rien ne m'aurait accroché plus jeune (je comprends les propos de Roulae).

Et puis même si je déteste l'histoire je ne peux pas nier que le roman dresse un magnifique tableau de la société française de l'époque, ses us et coutumes, ses rebellions, et ce monde noble et bourgeois empreint de faussetés, de paraître et de convenances.
Spoiler:
 

_________________
*** Jeune femme parfaite (...ment) fantaisiste ***

"Il n’y a que dans les livres qu’on peut changer de vie. Que l’on peut tout effacer d’un mot. Faire disparaître le poids des choses. Gommer les vilenies et au bout d’une phrase, se retrouver soudain au bout du monde."

G.Delacourt - La liste de mes envies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stendhal - Le rouge et le noir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stendhal - Le rouge et le noir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au fil des pages :: La bibliothèque :: Littérature :: Classique-
Sauter vers: