Le plaisir de lire
 
AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mercier, Gilbert - Les sabots fendus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Mon avis
Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
Adoré
0%
 0% [ 0 ]
Bien aimé
100%
 100% [ 1 ]
Sans plus
0%
 0% [ 0 ]
Détesté
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Cordelia
Admin
avatar

Messages : 8047
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 43
Localisation : Liège

MessageSujet: Mercier, Gilbert - Les sabots fendus   Mar 21 Mai - 17:42

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Année d’éditions: 2013
Editions : Archipel
Nombres de pages: 250

Prix – Amazon: 17,58 €
Grand format

Quatrième de couverture :
Au pays de la Mée occupé par les Allemands, dans les années 40, P'tit Louis est un gamin en sabots, peu favorisé par la vie mais à l'imagination féconde.
Tout à son paradis, sous le pommier de Chailleux - son arbre de la science du bien et du mal - P'tit Louis ignore qu'à la Forge, aux portes de son bourg
de Moisdon-la-Rivière, existe un « camp de concentration » sur lequel on préfère fermer les yeux. Après l'évacuation des « Rouges » espagnols parqués
à la Forge, dès 1939, les Allemands y ont rassemblé, dans des conditions d'insalubrité effroyables, des Tsiganes, nomades et vagabonds raflés sur les routes de la région.
La vie de P'tit Louis est bouleversée le jour où il se lie d'amitié avec Cadet Rousselle, que tous les élèves de l'école chrétienne prennent pour un benêt.
Mais on le craint parce qu'il a le don de toucher les dartres et les verrues et qu'il se donne des allures de sorcier des bois. P'tit Louis est à la fois effaré et
fasciné par la capture d'une vipère rouge - symbole du diable - que Cadet Rousselle a l'audace de libérer le lendemain, en plein milieu de la cour de
récréation. Ce défi lui vaut un renvoi immédiat par le père Savary, directeur de l'école chrétienne, et son admission à l'école laïque de Madame Danty...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aufildespagesdenath.blogspot.be
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mercier, Gilbert - Les sabots fendus   Jeu 23 Mai - 9:10

Mon avis :

Lorsque j'ai découvert le résumé de cet ouvrage et que je me suis rendue compte que ce serait un roman régional en prime, j'ai un peu tiqué puisque ce n'est pas du tout le genre d'ouvrage que je lis d'habitude. Mais, je ne suis pas non plus fermée à la découverte et vu que cela se passait durant la Seconde Guerre Mondiale, je me suis lancée, en espérant que j'accrocherai bien à ce titre.

Après l'avoir terminé, je dois bien avouer que Les sabots fendus est un ouvrage qui est plaisant à découvrir parce que l'on traverse cette guerre dans un petit village breton où les habitants vivent comme hors du temps.

Bien sûr, les allemands ont investi le village, comme tant d'autres bourgs et villes mais l'oppression que l'on ressent d'habitude avec les romans historiques n'était pas présente ici.

Tout se déroule avec finesse et légèreté.


On suit P'tit Louis, un gamin ayant 10 ans au début de l'ouvrage, qui va faire nous faire découvrir son village et ses habitants, leurs habitudes aussi.

Je me suis laissée emporter par une narration parfois un peu hasardeuse lorsque je ne connaissais pas les termes régionaux mais je me suis aussi sentie partir 70 ans en arrière, en imaginant parfaitement tous les personnages qui composent ce livre, leur accent, leur façon de parler...

Si vous voulez apprécier Les sabots fendus, vous devez impérativement vous laisser porter par l'écriture de Gilbert Mercier et ne penser à rien d'autre.

Je ne suis pas experte en roman régional et je ne connaissais pas du tout l'auteur avant cette lecture mais il faut bien reconnaître les talents qui nous sont présentés et Gilbert Mercier en fait, indubitablement, partie.

J'ai suivi P'tit Louis pendant 5 ans, tout comme Cadet Rousselle, son ami, celui par lequel P'tit Louis comprendra certaines choses de la vie.

Les sabots fendus est un ouvrage sur les traditions au pays de la Mée. Du coup, et c'est ce qui m'a le plus dérangée, ce n'est pas un roman à l'état pur. Chaque chapitre est en fait un pan de la vie de ce village à un moment donné de la guerre. Ce sont les mémoires de l'auteur puisqu'il est indique bien, dans l'épilogue, que P'tit Louis est l'auteur lui-même.

Moi qui ne suis pas du tout du genre à lire des autobiographies, je dois bien avouer que celle-ci est très bien faite et se laisse lire aussi facilement que n'importe quel autre ouvrage.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mercier, Gilbert - Les sabots fendus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au fil des pages :: La bibliothèque :: Littérature :: Contemporaine-
Sauter vers: