Le plaisir de lire
 
AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Leroy, Gilles - Alabama song

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
Adoré
50%
 50% [ 1 ]
Bien aimé
50%
 50% [ 1 ]
Sans plus
0%
 0% [ 0 ]
Détesté
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Cordelia
Admin
avatar

Messages : 8168
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 44
Localisation : Liège

MessageSujet: Leroy, Gilles - Alabama song   Dim 25 Aoû - 17:33

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Année d’éditions: 2009
Editions : Folio
Nombres de pages: 197

Prix – Fnac: 6,27 €
Format poche

Quatrième de couverture :
Les garçons des clubs, les jeunes officiers du mess, je les tiens dans ma main gantée de fil blanc. Je suis Zelda Sayre.
La fille du Juge. La future fiancée du futur grand écrivain.
Du jour où je l’ai vu, je n’ai plus cessé d’attendre.
Et d’endurer, pour lui, avec lui, contre lui.

Montgomery, Alabama, 1918. Quand Zelda, « Belle du Sud », rencontre le lieutenant Scott Fitzgerald, sa vie prend un
tournant décisif. Lui s’est juré de devenir écrivain : le succès retentissant de son premier roman lui donne raison. Le
couple devient la coqueluche du tout New York. Mais Scott et Zelda ne sont encore que des enfants : propulsés dans le
feu de la vie mondaine, ils ne tardent pas à se brûler les ailes…
Gilles Leroy s’est glissé dans la peau de Zelda, au plus près de ses joies et de ses peines. Pour peindre avec une sensibilité
rare le destin de celle qui, cannibalisée par son mari écrivain, dut lutter corps et âme pour exister…

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aufildespagesdenath.blogspot.be
Mélusine

avatar

Messages : 1757
Date d'inscription : 03/02/2013
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: Leroy, Gilles - Alabama song   Mar 10 Sep - 15:07

Zelda Sayre vit à Montgomery, Alabama. Elle est la fille du juge Sayre. Autrement dit, elle est intouchable, elle le sait, et elle en profite. Avec son amie Tallulah, elle se plaît à être toujours plus scandaleuse, délurée, effrontée. Dans les bals, elle aime voir les garçons lui tourner autour. Elle attire l’attention du lieutenant Francis Scott Fitzgerald. Il est beau, il danse, il écrit. Il a l’ambition d’être le plus grand écrivain de sa génération, et lui promet de l’épouser dès que ce sera fait. Il atteint son but. Zelda et Francis deviennent le couple le plus en vue de la vie mondaine et culturelle américaine. Mais derrière ce vernis, ils ne cessent de se déchirer. Francis en fait sa muse tout en la dédaignant, n’hésitant pas à la faire interner alors que lui-même est rendu à moitié fou par son alcoolisme. Il la méprise tout en l’enfermant dès qu’il la soupçonne d’infidélité. Il la brime alors qu’elle tente elle aussi d’exister, d’être une artiste elle aussi, toujours dans l’ombre de son monstre sacré de mari.

Ce livre est difficile à résumer. Le narrateur se glisse dans la peau et l’esprit de Zelda pour retranscrire les pensées névrosées de la jeune femme. Tantôt elle hait ce mari méprisable, tantôt elle ne peut vivre sans lui, tantôt elle est la mondaine new-yorkaise et tantôt la fille du Sud profondément ancré dans son Alabama natal. La chronologie est très difficile à suivre, puisqu’on saisit des bribes de sa vie, souvent passées au prisme et à l’analyse de ses séjours en hôpital psychiatrique. Le personnage de Zelda est complexe, à la fois lumineuse, pleine de vie et à moitié folle, prête à tout tenter pour exister. J’ai eu du mal à accrocher à cette narratrice, pour qui je n’ai ressenti qu’une grande pitié lorsque je l’ai vue internée et convaincue de folie par un mari qui mérite au moins autant qu’elle la camisole.
Mais ce qui m’a surtout intéressé, c’est la manière dont elle décrit son écrivain de mari. C’est poignant de voir qu’il est devenu une star par amour pour elle, parce qu’elle a besoin de l’admirer, et que c’est justement ce statut de star qui va les mener tout droit à leur perte. Elle nous décrit, en filigrane, ce que Scott est capable de faire pour garder l’ascendant sur elle, la manière dont il la glorifie dans ses romans tout en la méprisant en chair, les extrémités auxquelles il est rendu pour rester au plus haut de sa gloire, y compris piller les écrits de sa femme, et même les troublantes relations qu’il entretient avec d’autres écrivains. Le personnage est odieux, se perd dans sa propre recherche de perfection et de grandeur et entraîne sa femme par le fond. C’est assez intéressant de lire cette histoire d’amour destructrice en ayant en tête ce que Fitzgerald en a fait de romantique et d’idéalisé dans Gatsby par exemple: devenir le plus grand écrivain, oui, mais à quel prix…

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mabouquinerie.canalblog.com
dawn

avatar

Messages : 340
Date d'inscription : 06/06/2013
Age : 27
Localisation : 77

MessageSujet: Re: Leroy, Gilles - Alabama song   Mar 12 Aoû - 18:49

Ici, soyons clairs dès le début, Gilles Leroy a pris le parti de s'inspirer de faits réels et de rajouter une bonne couche de fiction.

On découvre une jeune Zelda, héritière d'esclavagistes qui aime imaginer qu'elle vient d'une autre famille. Elle rêve d'ailleurs et fantasme sur les militaires qui se préparent pour la Première Guerre Mondiale. Fitzgerald est un soldat, et même si elle ne l'aime pas tout de suite, elle voit en lui la possibilité de partir et de vivre une belle vie - lui se rêve écrivain à succès...

L'écriture est hachée, rocambolesque, poétique : on navigue entre les jeunes années de Zelda et la fin de sa vie, avec un détour par les internements psychiatriques. Son mari est évoqué, mais il n'est pas central ici, si ce n'est à travers ce que nous livre Zelda. Gilles Leroy l'écrit féministe (elle rêve d'un autre homme pour ne plus être traitée comme une moins-que-rien), rebelle et avide de sensations.

Les périodes imaginées (l'auteur nous en divulgue quelques-unes en postface) s'intègrent bien au récit, et m'ont donné envie de démêler le vrai du faux. Du coup, je me suis achetée une biographie de Zelda ainsi que son unique roman : Accordez-moi cette valse. Histoire d'en savoir un peu plus sur cette femme, sa vie tortueuse et les démons qui l'ont accompagnée toute sa vie.

Ne connaissant pas Zelda avant de lire ce roman, je dirais que ce roman a réussi son pari avec moi : me donner envie de la découvrir. Pour les personnes qui sont déjà renseignées, le parti pris de la fiction pourra peut-être énerver.

_________________
ONCE A POTTERHEAD, ALWAYS A POTTERHEAD

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdelux.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Leroy, Gilles - Alabama song   

Revenir en haut Aller en bas
 
Leroy, Gilles - Alabama song
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au fil des pages :: La bibliothèque :: Littérature :: Contemporaine-
Sauter vers: