Le plaisir de lire
 
AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gallay, Claudie - Seule Venise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
Coup de coeur
50%
 50% [ 1 ]
Adoré
0%
 0% [ 0 ]
Bien aimé
50%
 50% [ 1 ]
Sans plus
0%
 0% [ 0 ]
Détesté
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Cricribib
Admin
avatar

Messages : 5064
Date d'inscription : 04/02/2013
Age : 38
Localisation : Belgique Seneffe

MessageSujet: Gallay, Claudie - Seule Venise    Lun 28 Oct - 16:10

Fiche de lecture
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Année d’éditions: 2013
Editions : J'ai lu
Nombres de pages: 253 pages

Prix – Amazon: 8,27€
Format poche

Prix – Fnac: 8,70€
Format poche

Quatrième de couverture :

A quarante ans, quittée par son compagnon, elle vide son compte en banque et part à Venise, pour ne pas sombrer. C'est l'hiver, les touristes ont déserté la ville et seuls les locataires de la pension où elle loge l'arrachent à sa solitude. Il y a là un aristocrate russe en fauteuil roulant, une jeune danseuse et son amant. Il y a aussi, dans la ville, un libraire amoureux des mots et de sa cité qui, peu à peu, fera renaître en elle l'attente du désir et de l'autre.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aufildespagesdenath.blogspot.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gallay, Claudie - Seule Venise    Lun 28 Oct - 21:19


Mon avis :

La narratrice, qui a environ quarante ans, vient de se faire plaquer par l’homme avec lequel elle vivait une histoire d’amour fusionnelle depuis plus d’un an. Elle l’a aimé pendant un an et vingt-sept jours très exactement. Maintenant, elle a perdu le goût de vivre et se retrouve seule, sans but dans la vie. Même son poisson rouge est mort. Elle décide de faire ses valises et de quitter la banlieue lyonnaise pour Venise. Pourquoi Venise ? Combien de temps y restera-t-elle ? Elle ne le sait pas encore. Elle va loger chez Luigi, qui tient un hôtel, dans lequel un vieil homme russe habite depuis plusieurs années. Il loge également Clara et Valentino, un jeune couple qui va prochainement se marier. Et enfin, il y a le libraire, avec lequel elle va apprendre à aimer la lecture, et pas seulement…

Je vais commencer par vous parler du style de l’auteure, car Claudie Gallay a une façon bien spécifique d’écrire, qu’il faut apprivoiser petit à petit (du moins dans ce roman, car je n’ai jamais rien lu d’autre d’elle). J’ai donc tout d’abord été déstabilisée par son écriture hachée et ses nombreuses phrases nominales. C’est donc une lecture à laquelle il faut prêter attention. Puis j’ai fini par m’y habituer, par apprécier, et même par trouver qu’il s’agissait d’un choix judicieux de Claudie Gallay, qui me semble correspondre parfaitement au caractère de la narratrice. De plus, cela met une certaine distance avec celui auquel elle s’adresse… Au début, j’ai pensé qu’elle s’adressait au lecteur, car elle écrit à « vous ». Puis on se rend compte que son roman est en fait destiné à un des personnages qu’elle a rencontré à Venise. Je n’en dirai pas plus afin de vous laisser un peu de suspens.

La narratrice fait preuve d’une extrême froideur, du moins au début. On sent qu’elle a souffert sur le plan émotionnel et qu’elle a peur de se brûler les ailes… à moins qu’elle ne croie tout simplement plus à l’amour. Mais peu à peu, elle va finir par faire des rencontres et par s’intéresser à nouveau à autrui, comme ce vieux russe qui ne parle à personne au départ, mais dont elle va finir par découvrir peu à peu les secrets. Il est en effet un prince, âgé d’au moins quatre-vingts ans, et il est lui aussi très en retrait par rapport aux émotions. Nous allons comprendre peu à peu pourquoi : la guerre et les peines de cœur ne l’ont pas épargné. Et puis, il y a cet étrange libraire qui tient une boutique avec son chat. Elle va peu à peu entretenir un lien avec cet homme, même si l’on a du mal à définir de quoi il s’agit.

J’ai apprécié la façon dont la narratrice nous embarquait à Venise et nous faisait voyage avec elle. Son évolution également. La fin m’a un peu laissée sur ma faim, j’avais imaginé autre chose, quelque chose de plus net. En effet, celle-ci peut nous laisser supposer tout un tas de choses et laisse place à notre imagination, ce qui peut être agréable dans certains cas, mais là, je n’ai pas vraiment adhéré. Et puis je dois avouer que ce n’est pas ce que j’avais imaginé. Il s’agit néanmoins d’un roman qui m’a fait passer un agréable moment, mais j’en ressors avec une étrange impression. Je l’ai lu, j’étais curieuse de ce qui allait se passer, mais je ne suis pas parvenue à apprécier l’héroïne. Du coup, une part de moi a apprécié ce livre, mais une autre part moins…
Revenir en haut Aller en bas
kreen78

avatar

Messages : 2376
Date d'inscription : 30/01/2013
Age : 39
Localisation : Près de ma capitale d'amour...
Lecture du moment : Le plus bel endroit du monde est ici

MessageSujet: Re: Gallay, Claudie - Seule Venise    Lun 4 Nov - 15:54

Quelle lecture ! Et quel coup de cœur ! Ce roman a fait l’objet d’une lecture commune avec ma partenaire de blog Anne Sophie. Nous nous sommes imposé 100 pages par jour. Il m’était impossible d’en lire moins. L’histoire, les pages filent à une vitesse telle qu’on en redemande encore.

Le début de ma lecture fut très particulier : dur de savoir si cette façon d’écrire va être facile à apprécier. La lecture est hachurée, les phrases sont courtes. L’auteure enchaîne les faits et descriptions à une allure folle, avec un « vous » qui va s’immiscer dans son récit, pour parler de l’homme qu’elle rencontrera à Venise. Honnêtement, cela m’a perturbée bon nombre de fois, jusqu’à la fin ! Mais outre ça, le rythme qui est donné rend accroc et enivre le lecteur.

Notre narratrice vient de subir un échec amoureux très dur, et elle devient inconsolable. Besoin de s’évanouir dans la nature. Elle se rend dans une pension pour y être logée le temps qu’il faudra. Et là, elle fera la rencontre des résidents, et tout particulièrement d’un prince russe âgé, en chaise roulante. Elle rencontrera un libraire qui lui redonnera le goût d’aimer, sans savoir s’il y aura un jour un retour. Et tout ça est écrit d’une façon très poétique, très raffinée, très envoûtante.

Mon personnage préféré est définitivement le russe. Du début à la fin. C’est un homme intrigant mais tellement attachant, simple et sincère ! Et, pour ceux qui connaissent l’histoire, le personnage qui m’aura le plus agacée est le libraire. J’ai bien été déçue…

Les phrases de Claudie Gallay sont ponctuées de douceur, de froideur, de finesse et de tristesse. J’ai tout aimé. J’avais pensé à diverses fins, mais celle-là me plaît tout autant. Et ce sera donc un beau coup de cœur pour la plume de cette auteure… dont je vais poursuivre la lecture de ses autres romans à coup sûr.

En bref, beau moment d’émotion !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesevasionsdekreen.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gallay, Claudie - Seule Venise    

Revenir en haut Aller en bas
 
Gallay, Claudie - Seule Venise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au fil des pages :: La bibliothèque :: Littérature :: Contemporaine-
Sauter vers: