Le plaisir de lire
 
AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gremillon, Hélène - La garçonnière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
Adoré
0%
 0% [ 0 ]
Bien aimé
100%
 100% [ 1 ]
Sans plus
0%
 0% [ 0 ]
Détesté
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Cricribib
Admin
avatar

Messages : 5018
Date d'inscription : 04/02/2013
Age : 38
Localisation : Belgique Seneffe

MessageSujet: Gremillon, Hélène - La garçonnière    Mar 12 Nov - 10:17

Fiche de lecture
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Année d’édition: 2013
Editions : Flammarion
Nombres de pages: 300 pages

Prix – Amazon: 19,00€
Format broché

Prix – Fnac: 20,00€
Format broché

Quatrième de couverture :

Ce roman est inspiré d'une histoire vraie. Les événements se déroulent en Argentine, à Buenos Aires. Nous sommes en août 1987. C est l'hiver. Les saisons ne sont pas les mêmes partout.
Les êtres humains, si.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aufildespagesdenath.blogspot.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gremillon, Hélène - La garçonnière    Lun 27 Jan - 18:29

Mon avis :

Vittorio Puig est médecin psychiatre. Alors qu’il semblait vivre une belle histoire d’amour avec Lisandra depuis plusieurs années, celle-ci tombe de la fenêtre de leur appartement situé au cinquième étage et décède sur le coup. Tout porte à croire que Vittorio est le meurtrier. Mais celui-ci s’en défend. Eva Maria, une de ses patientes, vient lui rendre visite avant que son jugement ne soit prononcé et elle va tout faire pour prouver que Vittorio, cet homme qui connaît les moindres secrets de son âme, est innocent. En effet, elle ne peut pas croire qu’il soit capable d’une chose pareille. Elle va donc prendre et écouter les cassettes des enregistrements des séances des patients, ce qui va la remuer. Elle va découvrir que Vittorio n’est pas l’homme parfait qu’elle pensait côtoyer, et cela va remuer de nombreux souvenir en cette période sombre de l’Histoire de l’Argentine…

Il y a des livres dont il est difficile de parler, de peur de trop en dire, d’en gâcher la lecture, car chaque détail compte. La Garçonnière fait partie de ce genre d’ouvrages, où tout s’imbrique parfaitement, où chaque chapitre est propice à de nouvelles découvertes qui estomaqueront le lecteur. Hélène Grémillon nous emmène là où je ne pensais pas aller. En effet, j’ai tout d’abord été très étonnée de voir que j’étais en présence d’une intrigue policière, car j’étais le quatrième de couverture ne le laissait absolument pas présager. Mais en réalité, cela n’est qu’un prétexte pour évoquer des horreurs qui ont été perpétrées.

Ainsi, Hélène Grémillon va nous parler de ces enfants qui ont été volés à leurs parents, ou de ceux qui ont tout simplement disparu. Eva Maria a ainsi perdu sa fille Stella, et elle ne parvient pas à faire le deuil de cet enfant dont elle ne peut qu’imaginer la mort. Cette horreur va la plonger dans l’alcoolisme, et le quotidien qu’elle partage avec son fils ne sera plus jamais le même… Et si c’était lui qui n’était plus là plutôt qu’elle ? Serait-ce moins douloureux pour Eva Maria ? Concernant le personnage de Vittorio, je ne sais qu’en penser, même une fois ce livre refermé. Il a su me toucher par certains aspects, mais d’autres m’ont profondément révulsée. Mais que penser de son histoire avec Lisandra ? Une chose est sûre, ils formaient un couple improbable…

L’écriture de l’auteure est minutieusement travaillée, alternant des phrases très succinctes et d’autres beaucoup plus longues et recherchées. Le tout forme un savoureux mélange qui rend la lecture de ce livre très fluide. Néanmoins, l’histoire en soi reste assez dérangeante, et certains passages m’ont un peu retourné le cœur – comme lorsqu’elle dresse la liste de toutes les déviances sexuelles existantes sur trois pages. De plus, le sexe est un peu trop présent à mon goût dans ce livre, et je ne m’attendais pas à cela non plus. Quant à la fin, elle m’a estomaquée et fait froid dans le dos.

Il s’agit donc d’un livre assez dur à ne pas mettre entre toutes les mains, que j’ai eu l’opportunité de découvrir ce livre grâce aux matchs de la rentrée littéraire PriceMinister-Rakuten. Il est très bien sur certains aspects, et très dérangeant sur d’autres. Ainsi, à chacun de se faire sa propre opinion. Pour ma part, je pense lire à l’occasion Confident de cette auteure afin de découvrir cette écrivaine dans un autre registre.
Revenir en haut Aller en bas
 
Gremillon, Hélène - La garçonnière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au fil des pages :: La bibliothèque :: Littérature :: Contemporaine-
Sauter vers: