Le plaisir de lire
 
AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ellory, R.J. - Seul le silence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
Adoré
0%
 0% [ 0 ]
Bien aimé
100%
 100% [ 2 ]
Sans plus
0%
 0% [ 0 ]
Détesté
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Cricribib
Admin
avatar

Messages : 5050
Date d'inscription : 04/02/2013
Age : 38
Localisation : Belgique Seneffe

MessageSujet: Ellory, R.J. - Seul le silence   Lun 25 Nov - 14:00

Fiche de lecture
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Année d’éditions: 2009
Editions : livre de poche
Nombres de pages: 608 pages

Prix – Amazon: 7,22€
Format poche

Prix – Fnac: 7,60€
Format poche

Quatrième de couverture :

Joseph a douze ans lorsqu'il découvre dans son village de Géorgie le corps d'une fillette assassinée. Une des premières victimes d'une longue série de crimes. Des années plus tard, alors que l'affaire semble enfin élucidée, Joseph s'installe à New York. Mais, de nouveau, les meurtres d'enfants se multiplient... Pour exorciser ses démons, Joseph part à la recherche de ce tueur qui le hante. Avec ce récit crépusculaire à la noirceur absolue, R. J. Ellory évoque autant William Styron que Truman Capote, par la puissance de son écriture et la complexité des émotions qu'il met en jeu.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aufildespagesdenath.blogspot.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ellory, R.J. - Seul le silence   Lun 25 Nov - 15:31

Ce roman a été lu dans le cadre d’une lecture commune avec Anne Sophie du blog "A la découverte des livres", le premier d’une longue série. J’ai totalement apprécié les discussions que l’on a eues sur le livre au cours de la lecture.

L’histoire débute en 1939. Joseph Vaughan n’a que onze ans lorsque son père décède d’une fièvre contractée dix ans plus tôt. Quelques semaines après, Alice, une amie de Joseph, est retrouvée morte suite à des coups et à un viol. Au fil des années, les cadavres de fillettes vont s’entasser. Et plus le temps passe, plus Joseph s’implique dans la recherche du tueur.

J’ai adoré la mise en parallèle des événements à Augusta Falls et les grandes étapes de la guerre qui se déroulent en Europe et en Asie. Cette guerre est dans ce cas relatée par des Américains qui sont restés au pays et qui ont ainsi un point de vue extérieur.

La violence, le racisme et la religion sont au cœur de l’intrigue. Il y a tout d’abord la sauvagerie des meurtres qui s’accroît progressivement. Ensuite, l’action commence dans l’Amérique rurale juste avant la Seconde Guerre mondiale. A tort ou à raison, les Noirs et une famille allemande sont les premières personnes soupçonnées par la population. Et enfin, la religion tient une part importante, ce qui est normal à cette époque, mais à tel point que cela en devient un peu dérangeant.

Dès le début, on ressent très bien la maturité de Joseph. Il n’hésite pas à s’engager personnellement pour aider dans la recherche du tueur. Il faut bien dire aussi qu’il n’est pas épargné. Il voit ses proches mourir l’un après l’autre et souvent de manière tragique. Il ressent même de la culpabilité alors qu’il n’est en rien responsable de ces crimes. J’ai beaucoup aimé sa passion pour l’écriture et le fait que son entourage l’encourage dans cette voie. Alexandra est l’autre personnage que j’affectionne énormément. Je ne peux malheureusement pas en donner la raison sans spoiler.

On éprouve tout un tas d’émotions au cours de la lecture. J’ai été particulièrement surpris pas les révélations de la fin du roman. Pendant la deuxième moitié de l’histoire, j’étais sûr de tenir le coupable, et pourtant, je me trompais lourdement. C’est ce qui fait que je le considère comme un bon livre. L’auteur a une façon très particulière et agréable à la fois de décrire les événements, de raconter les faits.

Toutefois, je trouve qu’à partir du moment où Joseph s’installe à New York, le roman s’essouffle. Il perd de son intérêt jusqu’aux révélations finales. Le scénario traîne en longueur et en devient presque ennuyeux, ce qui est vraiment dommage. Je pense que l’étalement de l’intrigue sur trente ans n’y est pas pour rien. Autre défaut : il reste quelques mystères, des questions sans réponse, même après la dernière ligne. Et cela concerne environ un tiers du livre, si ce n’est davantage. J’ai également repéré deux ou trois incohérences assez évidentes.

En résumé, ce fut une lecture plaisante malgré de petites défaillances. Vivement la prochaine lecture commune avec toi Anne Sophie, on refait ça bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ellory, R.J. - Seul le silence   Lun 25 Nov - 18:41

Mon avis :

Joseph Vaughan est adolescent et mène une vie plutôt tranquille avec sa mère à Augusta Falls pendant que l’Europe se livre aux combats de la Seconde Guerre mondiale. Jusqu’au jour où un meurtre est perpétré : une petite fille est tuée et découpée en morceaux. Puis une seconde, une troisième… Avec une bande d’amis, Joseph va créer Les Anges, et ils se donnent pour mission de veiller sur les petites filles de la ville. Mais cette tentative va se transformer en échec cuisant et ils ne parviendront pas à empêcher l’assassin de continuer de perpétrer ces crimes odieux. De plus, Joseph va faire lui-même une découverte macabre : le corps de Virginia. Dès lors, tout le monde suspecte tout le monde dans le village… Par ailleurs, le meurtrier semble poursuivre Joseph, au fil des années et des lieux qu’il fréquentera, il entendra toujours parler des assassinats qui continuent de se perpétrer à Augusta Falls…

La narration de Seul le Silence peut être considérée comme fractionnée en deux parties. La première partie se déroule pendant la jeunesse de Joseph Vaughan à Augusta Fall (jusqu’à ce qu’il ait une bonne vingtaine d’années dirons-nous). Puis Joseph décide de partir pour New York. Et autant j’ai passé un très agréable moment à la lecture de la première moitié de l’ouvrage, autant la seconde m’a paru longue – voire interminable concernant certains passages. Mon avis sera donc assez mitigé.
La partie traitant de la jeunesse de Joseph est très bien écrite et je ne me suis pas ennuyée une seule minute. J’avais envie d’en savoir plus sur notre héros, qui a perdu son père alors qu’il n’était encore qu’un enfant, et qui vit seul avec sa mère. Celle-ci ne va d’ailleurs pas tarder à perdre la raison. Par ailleurs, la Seconde Guerre mondiale est abordée du point de vue des Américains, et j’ai trouvé vraiment intéressant de voir comment ils avaient perçu cet horrible conflit. Et bien sûr, il y a les assassinats qui se succèdent, et dont l’horreur est presque indescriptible. Mais R.J. Ellory y parvient, le tout avec une plume recherchée et agréable à lire !

J’ai beaucoup aimé Joseph et sa bande d’amis, qui plein de bonnes intentions souhaitent mettre fin à tout cela… Mais comment serait-il possible qu’eux, qui ne sont que des enfants, y parviennent ? Cependant, Joseph ne se pardonnera pas ces manquements et un sentiment de culpabilité va l’assaillir pour ne jamais le quitter. Et puis il y a Alexandra, l’institutrice… Je ne vous en dirai pas trop pour ne pas vous gâcher le plaisir, mais c’est une femme exceptionnelle et j’ai adoré ce personnage !

Lors de la seconde partie, Joseph part pour New York. Il souhaite y mener une carrière d’écrivain, car depuis son plus jeune âge, il rêve d’écrire et on ne lui a jamais caché son potentiel. Cependant, son passé – et les meurtres qui l’ont profondément traumatisé – va refaire surface. Et là, on découvre de nouveaux personnages (que j’ai trouvé particulièrement ennuyeux et dont seul un ou deux tire son épingle du jeu). J’aurais préféré que l’auteur soit beaucoup plus bref sur ce passage.

Quant à la fin… je ne l’avais pas vu venir, et la dernière page a été une réelle surprise !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ellory, R.J. - Seul le silence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ellory, R.J. - Seul le silence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au fil des pages :: La bibliothèque :: Policier - Thriller - Horreur :: Thriller-
Sauter vers: