Le plaisir de lire et de partager
 
AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Zweig, Stefan - Vingt-quatre heures de la vie d'une femme

Aller en bas 

Votre avis
Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
Adoré
0%
 0% [ 0 ]
Bien aimé
100%
 100% [ 2 ]
Sans plus
0%
 0% [ 0 ]
Détesté
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Mylou

avatar

Messages : 1167
Date d'inscription : 30/01/2013
Age : 36
Localisation : En Avignon
Lecture du moment : Mala Vida (Marc Fernandez)

MessageSujet: Zweig, Stefan - Vingt-quatre heures de la vie d'une femme   Lun 23 Déc - 6:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Année d’édition: 1980
Edition : Le livre de poche
Nombre de pages: 128 pages

Prix – Amazon:
Format poche - 4,09€

Prix – Fnac:
Format poche - 4,09€

Quatrième de couverture :
Scandale dans une pension de famille « comme il faut », sur la Côte d'Azur du début du siècle : Mme Henriette, la femme d'un des clients, s'est enfuie avec un jeune homme qui pourtant n'avait passé là qu'une journée. Seul le narrateur tente de comprendre cette « créature sans moralité », avec l'aide inattendue d'une vieille dame anglaise très distinguée, qui lui expliquera quels feux mal éteints cette aventure a ranimés chez elle. Ce récit d'une passion foudroyante, bref et aigu comme les affectionnait l'auteur d'Amok et du Joueur d'échecs, est une de ses plus incontestables réussites.

_________________
SO MANY BOOKS, SO LITTLE TIME
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslivresdemylou.blogspot.com/
Mélusine

avatar

Messages : 1846
Date d'inscription : 03/02/2013
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: Zweig, Stefan - Vingt-quatre heures de la vie d'une femme   Jeu 26 Déc - 10:34

Scandale dans une pension de famille "comme il faut": madame Henriette, la femme d'un des pensionnaire, vient de s'enfuir avec un jeune homme qu'elle ne connaît que depuis quelques heures, abandonnant mari et enfant. Fustigée pour immoralité par les autres pensionnaires, elle trouve cependant grâce aux yeux du narrateur, qui attire ainsi l'attention d'une vieille dame anglaise qui va lui raconter comment, il y a longtemps, elle a aussi vu basculer sa vie par une passion foudroyante, en l'espace de vingt-quatre heures.

Très vite lu: une écriture soignée et directe. Le roman va droit au but: jamais on ne saura ce qu'est devenu madame Henriette. Ce n'est pas le propos. La possibilité pour une femme, en toute moralité, de se jeter à corps perdu dans une passion irraisonnée, fulgurante, là est vraiment ce que cherche le narrateur. Mérite-t-elle ou non le respect, la considération? La confession de la vieille dame veut lui apporter des réponses. A noter qu'il n'y a pas qu'elle, dans son histoire, qui est victime d'une passion aliénante: le jeune homme qu'elle voulait suivre l'a aussi brisée à cause de sa propre passion qui lui a fait perdre le sens.

Un peu trop bref à mon goût, mais efficace.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mabouquinerie.canalblog.com
kreen78

avatar

Messages : 2456
Date d'inscription : 30/01/2013
Age : 40
Localisation : Près de ma capitale d'amour...
Lecture du moment : Le plus bel endroit du monde est ici

MessageSujet: Re: Zweig, Stefan - Vingt-quatre heures de la vie d'une femme   Mer 15 Jan - 14:33

Je n’ai lu que La Confusion des Sentiments de Stefan Zweig avant ça et je me souviens à quel point cette histoire m’avait marquée. Et même si j’ai apprécié Vingt-quatre heures de la vie d’une femme, j’ai ressenti moins de choses. Peut-être est-ce dû au fait que l’histoire était nettement plus courte.

Ceci étant, Stefan Zweig écrit un point de vue de femme avec un ton très juste. Cette narration est très prenante car il est facile de s’identifier. C’est un auteur d’une grande sensibilité et qui semble avoir compris le plus profond de la femme. En tout cas, il a écrit là une œuvre qui montre le grand écrivain qu’il fut !

L’histoire de cette femme, ses 24h qui l’ont vue passer par différents sentiments, et tout cela à cause d’un homme et de sa détresse… Et qui aura mis tellement d’années à réussir à se confier… C’est tellement vrai, criant, et même sans se l’avouer on doit être très nombreux à comprendre cette personne et peut-être même se comparer à son passé.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesevasionsdekreen.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zweig, Stefan - Vingt-quatre heures de la vie d'une femme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Zweig, Stefan - Vingt-quatre heures de la vie d'une femme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au fil des pages :: La bibliothèque :: Littérature :: Classique-
Sauter vers: