Le plaisir de lire
 
AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Madani, Karim - Le "Journal Infirme" de Clara Muller

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
Adoré
100%
 100% [ 1 ]
Bien aimé
0%
 0% [ 0 ]
Sans plus
0%
 0% [ 0 ]
Détesté
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Madani, Karim - Le "Journal Infirme" de Clara Muller   Mar 9 Avr - 14:50



Broché: 269 pages
Editeur : Editions Sarbacane (4 janvier 2012)
Collection : Exprim'

Prix : 14.73 € (amazon et fnac)

Quatrième de couverture

Nom : Muller. Prénom : Clara. Age : 16 ans et des miettes. Adresse : Paris, Ville Haute. Epoque : le futur (2015). Mail :borderline125(c)gmail.com. Lycée : Guillaume Apollinaire. Situation générale : Bizarre, étrange, fêlée. Situation particulière : Fille Frappée d'Opprobre (PFO). Bande-son : Alice in Mains, Marilyn Manson. Films cultes : Requiem For A Dream, Orange mécanique. Quand vous aurez ce journal en main, je serai déjà morte.
Revenir en haut Aller en bas
Cordelia
Admin
avatar

Messages : 8047
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 43
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: Madani, Karim - Le "Journal Infirme" de Clara Muller   Mar 9 Avr - 17:23

Ce quatrième de couverture pique ma curiosité.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aufildespagesdenath.blogspot.be
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Madani, Karim - Le "Journal Infirme" de Clara Muller   Mar 9 Avr - 18:52

Mon avis :

Merci aux éditions Sarbacane pour ce service presse.

La couverture m'a vraiment attirée, elle est vraiment magnifique. La fille représentée dessus correspond très bien à l'héroïne, elle a cette expression de désespoir/Je-m’en-foutisme plaqué sur le visage.
« Quand vous aurez ce journal en main, je serai déjà morte. » de la quatrième de couverture m'a donné envie de connaître son histoire.

Clara Muller vit à Paris en 2015. La ville est séparée en deux : La Ville Basse et la Ville Haute. La Ville Basse étant très mal réputée et la Ville Haute pour les riches, comme Clara. Cette jeune fille déteste ses camarades et c'est réciproque. A la rentrée elle fait connaissance avec la nouvelle, Karin, qui vient de la Ville Basse. Tout comme Clara, Karin méprise profondément les autres. Ensemble elle vont encaisser, encaisser, encaisser les moqueries jusqu'au jour ou la petite goutte d'eau fait déborder le vase...

Comme vous le savez sans doute, je suis fan des journaux intimes. Le fait que l'on soit vraiment dans la peau du narrateur me plais beaucoup. Il y a souvent des petits dessins, des poèmes, des listes, des changements de polices, etc (qui n'ont pas forcément à voir avec les lignes précédentes)... Le côté journal est vraiment bien exploité.

Le futur très proche présenté dans le livre est captivant, on s'y croit vraiment. Petit clin d’œil sur les nouvelles technologies présentes ici : les iPads sont monnaies courante, les robots et un petit plus : Les naissances In vitro.

La façon de penser et de voir les choses de Clara m'a vraiment bluffée. Elle est d'un pessimisme pas possible, mais ceci est tout à fait légitime. C'est une boule de rage.
Elle est née In vitro, ses camarades ne le savent pas. Les enfants nés ainsi développent des facultés particulières, Clara peut se connecter virtuellement au Vortex de la ville. Nous en savons peut sur ceci, j'aurais aimé que l'auteur approfondisse un peu. A aucun moment j'ai lu ce qu'était le Vortex. A noter que ce livre est un tome 2 (mais peut tout à fait se lire sans le T1, d'ailleurs le personnage principal n'est pas le même) donc peut être que certaines choses étaient expliquées dans le tome 1.

Les autres personnages n'ont également bien plu. J'ai préféré les ados de la Ville Basse à ceux de la Ville Haute (comme quoi, la frontière entre le bien et le mal n'est pas si épaisse que ça).

Le langage employé est très « jeune », il faut d'ailleurs un temps d'adaptation. Il est également vulgaire. Ceci fait parti du décor, je pense que le livre ne serai pas se qu'il est sans ces mots.

Le meilleur : La fin. J'ai rarement vu une fin telle que celle-ci. Tout simplement explosive et inattendue !!

Ma note : 5/5 Presque un coup de cœur ! A la fois drôle et triste. Je ne suis pas prête de l'oublier !

Citation : « Je me fiche de vos larmes ; ce que nous allons faire est carrément génial, jouissif. Un vrai trip, rien à regretter. » Première page.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Madani, Karim - Le "Journal Infirme" de Clara Muller   

Revenir en haut Aller en bas
 
Madani, Karim - Le "Journal Infirme" de Clara Muller
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au fil des pages :: La bibliothèque :: Jeunesse :: Young adult-
Sauter vers: